Burkina : L’opposition annonce une marche

« Si l’Opposition a temporisé à ce jour, c’est parce qu’elle voulait laisser la chance à nos autorités de corriger le tir et de prendre la bonne direction. Aujourd’hui, le constat est amer. Ce pouvoir n’écoute les conseils de personne. Il n’a pas conscience de la situation du pays. Il faut donc l’interpeller vigoureusement ». Pour ce faire, l’opposition politique burkinabè annonce une journée nationale de protestation qui sera marquée par une marche meeting le samedi 29 septembre 2018 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

C’est un chapelet composé de 13 récriminations qui a été dévoilé le mardi 4 septembre 2018 par le chef de file de l’opposition politique (CFOP), Zéphirin Diabré, pour justifier la journée nationale de protestation qui sera organisée le 29 septembre 2018 à Ouagadougou à la Place de la Nation. Ainsi, c’est las des déclarations et des conférences de presse que le CFOP a « adopté cette nouvelle démarche ». Zéphirin Diabré a invité « les forces vives de la Nation » pour dénoncer « la gestion chaotique » du pays.

Des 13 récriminations proférées par l’Opposition à l’endroit de la Majorité, l’on peut citer entre autres, la persistance des attaques terroristes, la misère et la précarité qui s’aggravent, la crise du logement, la corruption et le népotisme qui se développent, la justice instrumentalisée, le recul des libertés fondamentales, la politisation de l’administration, l’absence de réconciliation nationale.

Dans son discours d’annonce de la marche meeting, Zéphirin Diabré a commenté la gestion du pouvoir à mi-mandat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti au pouvoir. Et les mots ne sont guère reluisants. A en croire le CFOP, « lorsqu’ils jettent un regard rétrospectif, les Burkinabè voient une occasion ratée et un immense gâchis, tellement les fronts de déceptions sont nombreux et persistants ».

Vidéo – Suivez la déclaration de Zéphirin Diabré

Burkina 24 

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24 

publicite


publicite

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Articles similaires

2 commentaires

  1. Vous êtes concurrent d’un pilote d’avion qui vous transporte tous (avec des passagers) vers une destination de bonheur. En plein ciel l’avion à des problèmes et le crash est imminent! Que faites vous? Aidez le pilote à redresser l’avion, ou lui donner une chance de s’en sortir tout seul? ou l’expulser de sa cabine et prendre les commandes?
    1/Si vous demander aux passagers de l’expulser de sa cabine, vous ne rêvez que de piloter sans vous soucier des passagers;
    2/Si Si vous tenter de l’aider, c’est que vous vous souciez des passagers.
    3/Si vous lui donner sa chance de s’en sortir tout seul (alors vous prétendez mieux faire) c’est que vous êtes machiavélique!
    Si vous aimer vraiment ce peuple, aider Roch à stabiliser le pays car vous y êtes tous et nous savons que personne ne possède une solution magique à l’instabilité sécuritaire actuelle.
    Si vous forcer pour prendre le pouvoir, il ya 2 cas:
    -si la stabilité sécuritaire reviens subitement, c’est que vous étiez complices;
    -si elle ne reviens pas, ce même peuple vous chasseras dans des conditions pires.
    J’ai jamais fait la politique et je le ferais jamais.

  2. Vous êtes concurrent d’un pilote d’avion qui vous transporte tous (avec des passagers) vers une destination de bonheur. En plein ciel l’avion à des problèmes et le crash est imminent! Que faites vous? Aidez le pilote à redresser l’avion, ou lui donner une chance de s’en sortir tout seul? ou l’expulser de sa cabine et prendre les commandes?
    1/Si vous demander aux passagers de l’expulser de sa cabine, vous ne rêvez que de piloter sans vous soucier des passagers;
    2/Si Si vous tenter de l’aider, c’est que vous vous souciez des passagers.
    3/Si vous lui donner sa chance de s’en sortir tout seul (alors vous prétendez mieux faire) c’est que vous êtes machiavélique!
    Si vous aimer vraiment ce peuple, aider Roch à stabiliser le pays car vous y êtes tous et nous savons que personne ne possède une solution magique à l’instabilité sécuritaire actuelle.
    Si vous forcer pour prendre le pouvoir, il ya 2 cas:
    -si la stabilité sécuritaire reviens subitement, c’est que vous étiez complices;
    -si elle ne reviens pas, ce même peuple vous chasseras dans des conditions pires.
    J’ai jamais fait la politique et je le ferais jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page