Burkina : Huawei offre des bourses de stage à huit étudiants

596 0

Présent au Burkina depuis 2006, à côté de ses activités commerciales, Huawei a lancé, dans le cadre de son plan de Responsabilité sociétale des entreprises (RSE), le projet « Graine de l’avenir » en 2017. Ce projet offre aux étudiants une occasion de se rendre en Chine populaire afin d’acquérir des connaissances et compétences en matière de TIC en leur octroyant des bourses de stage. Le jeudi 25 octobre 2018, les huit lauréats des bourses de stage ont été présentés à l’Université Aube Nouvelle à Ouagadougou.

Le Projet « Graine de l’avenir » de Huawei cherche à développer les talents locaux en TIC, à améliorer le transfert des connaissances, à promouvoir une meilleure compréhension et un plus grand intérêt du secteur des télécommunications et encourage la participation à la communauté numérique. Ce projet a permis dans le monde entier de former des milliers de jeunes aux métiers des TIC.

Particulièrement au Burkina Faso, le projet « Graine de l’avenir » est à sa deuxième promotion. Lors de la visite de Roch Kaboré à Pékin, celui-ci a reçu officiellement les huit (08) bourses de stage du Projet « Graine de l’avenir » octroyées par Huawei. Le jeudi 25 octobre 2018, les lauréats ont été présentés lors d’une cérémonie. Etaient présents, la ministre du Développement de l’économie numérique et des postes, Hadja Ouattara/Sanon, l’Ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina et le directeur pays de Huawei, Loise Tamalgo.

Les lauréats sont issus des différentes universités publiques et privées du pays. « Nous procédons par un concours très sélectif pour retenir les stagiaires dans tout le Burkina Faso », indique Isidore G. Kini, Président directeur fondateur de l’Université Aube Nouvelle. « Cette année, huit étudiants ont été sélectionnés. Ils viennent des universités publiques et privées. C’est pour dire que c’est ouvert et que c’est l’excellence qui compte », précise-t-il.

Les huit lauréats dont trois filles et cinq garçons ont déjà eu l’occasion de suivre un pré-stage de terrain au sein de Huawei Burkina, de deux mois. « A présent, ils vont se rendre en Chine (pour un mois) et auront l’occasion de suivre des cours approfondis pratiques et pragmatiques », ajoute Loise Tamalgo. Aussi dit-il, dans les années à venir, Huawei continuera à développer le programme « Graine de l’avenir » pour permettre à plus d’étudiants burkinabè de se perfectionner en TIC afin de contribuer au développement d’une expertise locale, clé du développement du capital humain.

Vidéo – « Graine de l’avenir », pour le développement des talents locaux en TIC

Burkina 24

Séance tenante, Hadja Ouattara/Sanon, marraine de la cérémonie, a également offert aux huit lauréats, un stage de trois mois au sein de son département à leur retour de la Chine. Et ceci dans le but, dit-elle, « de mettre en pratique les connaissances que vous aurez acquises et vous conviendrai avec moi que c’est très stratégique ».  

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article du même genre