Burkina : Hausse de 75 F CFA du prix du gasoil et du super à partir de vendredi

929 0

Le gouvernement burkinabè a annoncé l’augmentation du prix des hydrocarbures à la pompe pour compter du 9 novembre 2018. Cette augmentation est de 75 F CFA sur le prix du gasoil et du super 91, après la baisse de 50 F CFA de mai 2016.

Le ministre de la communication, Remis Dandjinou, a expliqué ce 8 novembre 2018 à la sortie du Conseil des ministres, qu’un décret a été adopté portant hausse des prix des hydrocarbures, notamment le gasoil et le super, à compter du 9 novembre 2018. Le ministre de la communication a expliqué les raisons de cette augmentation par la hausse des prix du pétrole à l’international. « Les prix au niveau international ont connu une hausse. Le gouvernement a espéré que cette hausse allait se ralentir pour éviter cette péréquation », indique le ministre. Mais, avoue-t-il, « il y a une envolée des prix que nous ne pouvons plus supporter »

Ensuite,  une situation financière tendue au niveau de la SONABHY, la société nationale burkinabè des hydrocarbures, a commandé cette décision.   « La subvention de l’Etat est d’à peu près 14 milliards de F CFA chaque mois, détaille-t-il. Ces 14 milliards  touchent les prix à la pompe, le gaz (butane) et également la SONABEL. La SONABEL produit à partir notamment des hydrocarbures. Et pour éviter que les variations au niveau international n’affectent les prix du kilowattheure, le gouvernement a décidé de conserver la subvention au gaz, la subvention à la SONABEL mais de réduire la subvention que nous apportons à la pompe. Aujourd’hui, nous devons à peu près 240 milliards de F CFA à la SONABHY. Aujourd’hui, les banques ne sont plus prêtes à donner de l’argent à la SONABHY pour continuer à acheter le carburant que nous allons consommer ».

Le porte-parole du gouvernement a tenu à préciser que cette hausse ne touchera pas le gaz butane.

A noter que des baisses  sur les prix des hydrocarbures ont été consenties depuis 2015. En mai 2016, le prix du litre du Super 91 était passé de 652 à 602 FCFA et celui du gasoil de 576 à 526 FCFA, suite à une baisse de 50 F CFA. Ce qui avait conduit les compagnies de transport en commun à réduire les tarifs des tickets de voyage.  

Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre