Pourquoi Solari a été choisi pour succéder à Lopétégui ?

344 0

L’histoire d’amour n’aura duré qu’environ 5 mois entre le Real Madrid et Julien Lopétégui. Le Technicien espagnol qui avait succédé à Zinedine Zidane a été contraint de céder son fauteuil au profit d’un nouvel entraineur. Cette décision de se séparer de l’espagnol est due à une insuffisance de résultat et de la défaite humiliante infligée au Real Madrid lors du  classico dernier, a annoncé le club. Cette défaite avait beaucoup de mal au club mais aussi aux parieurs qui outre les nouveaux jeux avaient pris l’habitude de miser sur les matchs de foot. L’ancien gardien du Real Madrid cède donc sa place à un autre ancien du club Madrilène, il s’agit ni plus ni moins de Santiago Solari. Qui est Santiago Solari, pourquoi a-t’ il été  choisi pour succéder à Lopétégui ?

« Cette décision a pour objectif de changer la dynamique dans laquelle se trouve l’équipe première alors même que tous les objectifs de la saison restent encore abordables. Le comité directeur considère qu’il existe une grande disparité entre les résultats obtenus jusqu’à présent et la qualité des joueurs de l’effectif du Real Madrid, dont huit joueurs ont été nominés pour le prochain Ballon d’Or, chiffre sans précédent dans l’histoire du club ».

C’est à travers ce communiqué que le Real Madrid a mis un terme aux fonctions de Lopétégui le 30 octobre dernier. Les multiples mauvais résultats avaient déjà fait baisser les côtes de l’ex entraineur de la sélection espagnole, avant la défaite humiliante (5-1) face à l’ennemi juré, le FC Barcelone. C’était donc la goutte d’eau qui a débordé le vase. C’est Santiago Solari, qui a pris son intérim dans les heures qui ont suivi, lui qui était déjà pressenti dans les coulisses. C’est d’ailleurs lui qui a été officiellement nommé entraineur du Real Madrid depuis quelques heures.

Qui est Santiago Solari ?    

Santiago Solari est un ancien Joueur du Real Madrid, un pion sombre de la fameuse période Galactique. Entraineur du Castilla, club dans lequel il avait débarqué en 2016 en laissant son métier de consultant. Ce n’est pas facile de diriger un club comme le Real Madrid, encore moins quand celui-ci se trouve au bord du précipice et Santiago Solari en a bien conscience. Un premier test qu’il a d’ailleurs réussi, avec les deux semaines passées sur le banc du Club, puisqu’il a gagné tous ses matchs et avec la manière. Fort du succès et de la confiance que le groupe a retrouvés Santiago Solari a été officiellement désigné comme entraineur du Real Madrid jusqu’en 2021.

Dans l’ombre des Galactiques

Pour Y avoir évolué pendant un bon moment (cinq ans), Santiago Solari connait bien le club phare de la capitale espagnole. C’est en effet  du club rival de la capitale (Atlético de Madrid) qu’avait quitté le natif de Rosario(Argentine) pour parapher un contrat de 5 ans avec le Real Madrid. C’était le temps où régnait la période Galactique. L’argentin s’était fait une place sobre, pour 167 rencontres disputées et avait remporté une ligue des champions, deux fois champion d’Espagne, un trophée intercontinental, une Supercoupe d’Europe et deux Supercoupes d’Espagne.  

Pourquoi Solari a été choisi pour succéder à Lopétégui ?

Le « second » de Zidane

Santiago Solari a toujours été vu comme le second de Zinedine Zidane au Real Madrid mais n’a jamais pu connaitre me succès du joueur français. Il était plus dans l’ombre de celui qui est devenu une légende à part entière du Real Madrid (3 Champions League d’affilée). Les deux s’entendaient pourtant très bien à l’époque, puisqu’ils arrivaient à se retrouver facilement sur un terrain de foot. Ils adoraient beaucoup combiner sur le terrain, ce qui lui a valu le surnom ‘’second Zidane’’.

Le football, un héritage familial                                                                                                          

La famille de Santiago Solari est plus ancrée dans le football, son père est un ancien joueur argentin, ses frères ont également fait du football ; même s’ils n’ont pas pu connaitre une grande carrière comme celle de Solari, sans oublier son cousin et notamment son oncle, qui avait entrainé dans plusieurs pays. (Espagne, Mexique, Arabie Saoudite).

Un parcours d’entraîneur qui ressemble à celui de Zidane ?

Plus on observe le parcours de la carrière de Santiago Solari et plus on est tenté de dire qu’il ressemble typiquement à celui de Zidane et donc pourrait connaitre le même succès à l’avenir. C’est en effet en 2016 qu’il avait été nommé entraineur du Castilla comme entraineur en remplacement de Zinedine Zidane, nommé entraineur du Real Madrid.

Une trajectoire Castilla au Real Madrid comme Zidane à l’époque. La direction Madrilène avait déjà pensé à lui pour succéder au technicien français, annonce la presse espagnole. C’est désormais chose faite pour les trois prochaines années. La question est de savoir s’il pourra également réussi comme Zinedine Zidane à la tête de la maison blanche.

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Article du même genre

Prejuce Nakoulma file en Turquie

Posté par - 18 juillet 2014 4
L’international burkinabè Prejuce Nakoulma vient de signer un contrat de deux ans avec Mersin Idmanyurdu (L1 turque). Nouvelle destination pour…