MENA : Le gouvernement annonce l’extinction et la création de nouveaux emplois

666 0

Le gouvernement a organisé un point de presse  ce vendredi 30 novembre 2018 à Ouagadougou. Lors de cette tête à tête avec la presse, il ressort qu’un engagement a été pris par le gouvernement dans l’élaboration d’un  statut particulier au profit des personnels de l’éducation et de la recherche.

Au niveau préscolaire et au primaire,  l’accès aux emplois d’éducateurs du préscolaire pour le préscolaire et de professeurs des écoles pour le primaire (actuel IAC) se fera  sur la base du BAC suivi d’une formation professionnelle de 2 ans. Ces agents seront classés en catégorie B1.

Par ailleurs, le gouvernement a annoncé :

  • La mise en voie d’extinction des emplois d’instituteur adjoint certifié C1 et de moniteur d’éducation de jeunes enfants
  • La création des emplois d’éducateurs certifiés du préscolaire et de professeurs certifiés des écoles, classés dans la catégorie A, échelle 3.
  • La mise en voie d’extinction de l’emploi d’instituteurs principaux comme inspecteurs de l’enseignement primaire tout en conservant leur classification catégorielle et par concours professionnel, ils pourront accéder à la catégorie A échelle 1.
  • L’accès des emplois des catégories A, échelle 3 du préscolaire et du primaire.

Le gouvernement a aussi  consenti à accorder une bonification d’un échelon pour compter de janvier 2020 à tous les personnels du MENA exerçant les emplois spécifiques dudit ministère, atteints par la limite d’âge et qui ne pourront pas postuler aux examens et concours professionnels et  bénéficier de la valorisation de carrière promise par le gouvernement dans le protocole d’accord du 27 janvier 2018.

Saly OUATTARA

Burkina24

Il y a 1 commentaire

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre