Burkina vs Ghana (0-2) : « Il fallait qu’une équipe perde» (Dargani)

307 0

La défaite des Étalons face au Ghana (2-0) pour le deuxième match du groupe B de la CAN des moins de 20 ans 2019 était évitable. C’est ce que le sélectionneur des Étalons juniors Serafin Dargani a fait comprendre en conférence de presse d’après-match ce lundi 04 janvier.

« Si vous avez bien regardé les deux buts, ce n’est pas un jeu construit où on nous a mis dans des problèmes, où qu’ils ont tissé pour aller marquer. Ce sont des buts pratiquement gags : le gardien qui est lobé en sortie. Ça peut arriver à tous les matchs », explique Serafin Dargani sur le premier but encaissé par son équipe à la 40e minute. Ses joueurs n’ont pas tiré leçons de leurs erreurs puisque les Ghanéens s’offriront un 2-0 presque contre le cours du jeu sur une action presque similaire.

La supériorité physique du Ghana

« Le deuxième but, le défenseur a le ballon, il peut dégager, on ne sait pas pourquoi le joueur tient à bloquer l’adversaire avant de jouer le ballon. Finalement, l’attaquant prend le dessus. Ce n’est pas des trucs construits pour contourner pour aller marquer. Ce soir, il fallait que quelqu’un perde et c’est mon équipe qui a perdu », analyse Dargani.

Cependant, l’équipe burkinabè ne pouvait pas rivaliser avec le Ghana sur le plan physique avec des joueurs explosifs, virevoltants. « Tous les joueurs du Ghana sont explosifs. Sur le plan force physique, ils sont au-dessus de mes enfants. Si tous les joueurs de moins de 20 ans d’Afrique peuvent avoir cette explosivité, chaque année on va ramasser la Coupe du monde en senior, en cadet et en junior », commente Dargani dépité par ce qu’il a vu le lundi soir au Stade régional de Maradi.

De son point de vue, les Étalons ont fait jeu égal avec le Ghana sur le plan tactique.

Boukari OUÉDRAOGO 

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre