GSP : Le Conseil d’Etat suspend la révocation des 10 agents (AIB)

602 0

Le Conseil d’Etat a décidé ce 8 février 2019 de la suspension du décret de révocation de 10 agents de la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP), annonce l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Mais cette décision prise par le président de la juridiction administrative ne concerne pas le fond du dossier.  «Si on a dit qu’on a suspendu, cela veut dire qu’ils (les GSP) reprennent en attendant que le vrai juge, le juge du fond dise si le décret est bon ou mauvais», a interprété l’avocat des GSP Me Issa Diallo, selon ses propos rapportés par l’AIB.

Pour rappel, le gouvernement avait décidé le 14 novembre 2018 de la révocation des rangs de la fonction publique de 10 membres de la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP)  pour « commission de faute d’extrême gravité ».  Le 1er novembre 2018, des éléments de la GSP avaient en effet fait irruption au domicile du ministre de la Justice, Réné Bagoro, et y ont désarmé les éléments en faction. Ce mouvement s’inscrivait dans le cadre de leur grève entamée depuis le 22 octobre 2018 pour réclamer la reconstitution de la carrière des agents, la dotation en matériels spécifiques, roulant et de communication, entre autres.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre