Burkina/Covid-19 : Remise totale de peine pour 1 207 détenus

Le ministère de la justice a présenté au Conseil des ministres un dossier qui a abouti à l’adoption d’un décret portant remise totale de peine à titre exceptionnel au regard du Covid-19.

La suite après cette publicité

La remise de peine, selon Remis Dandjinou, porte-parole du gouvernement, concerne 1 207 personnes. « Elles feront l’objet d’un accompagnement pour leur réinsertion dans le mode actif », a ajouté Remis Dandjinou.

Des critères ont prévalu au choix des personnes qui bénéficient de cette remise de peine totale. Entre autres, il s’agit de prisonniers dont l’âge est avancé, de prisonniers qui ont accompli la moitié de leur peine. Les détenus du fait de terrorisme ne sont pas concernés.

Pour contrer la propagation du Covid-19, le ministère de la justice avait décidé de la suspension des visites aux prisonniers. Au 31 mars 2020, 7 661 personnes étaient détenues dans les différentes prisons burkinabè dont 4 540 personnes jugées et condamnées.

A écouter le porte-parole du gouvernement, les 1 207 personnes qui bénéficient d’une remise totale de peine sont issues de ce lot. Pour les personnes non jugées et condamnées, selon Remis Dandjinou, le ministre de la justice « est en discussion avec l’appareil judiciaire pour voir comment des mesures pourraient être prises ».

Écouter l’article
publicite


publicite

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Articles similaires

Un commentaire

  1. C’est un acte qui concoure à la fois à la lutte contre le covid19 principalement et au désengorgement de la population carcérale. Prière à celui qui aurait le décret de bien vouloir nous le faire parvenir. merci et bonne journée à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page