Mali : Le procès de l’ex-putschiste Amadou Haya Sanogo abandonné

Les juges de la Cour d’appel de Bamako  ont prononcé ce lundi 15 mars  2021 l’abandon pur et simple de la procédure contre le Général Amadou Haya Sanogo, l’ex-chef de la junte, dans l’affaire de l’assassinat de 21 bérets rouges en 2012.

La suite après cette publicité

L’on ne devrait plus parler de ce procès impliquant le Général Amadou Haya Sanogo et ses coaccusés dans l’affaire de l’assassinat des 21 bérets rouges en 2012 à la suite du putsch contre l’ex-président, le regretté Amadou Toumani Touré. La Cour d’appel de Bamako vient alors de prononcer ce lundi 15 mars 2021 la fin de toutes poursuites judiciaires contre le Général Amadou Haya Sanogo et ses coaccusés.

Ils viennent de bénéficier de l’application de la loi d’entente nationale adoptée en 2018 visant à « concrétiser la politique de la restauration de la paix et de la réconciliation ». Les familles et proches des victimes, dans le cadre de l’application de cet accord avec le gouvernement, ont été indemnisées.

Selon Oumar Mariko, président de Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (Sadi) et membre de « Mouvement du 5 Juin », interrogé par Jeune Afrique, « cette décision ne doit étonner personne en vertu de la loi d’entente nationale, qui exonère tous ceux qui ont commis de graves crimes en 2012, hormis ceux qui ont commis des crimes relevant de la Cour pénale internationale », a-t-il commenté avant de rajouter : « si le fait de ne pas poursuivre les auteurs permet l’apaisement au sein de l’armée et de la nation, la Cour d’appel ne pouvait que prendre cette décision », a-t-il ajouté.

Quant à Me Tiessolo Konaré, avocat de Sanogo et de ses coaccusés, il a indiqué à l’issue de l’audience que « le Mali n’a pas besoin d’un procès qui va aboutir à des assassinats, à des atrocités. Le pays a compris et le pays a pris une loi d’entente nationale qui vient d’être appliquée. Les lois sont faites pour être appliquées »,a-t-il tranché.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Jeune Afrique

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page