Affaire Cecrabisme : Des adeptes dénoncent un complot contre leur mouvement

Des adeptes du mouvement spirituel Cecrab ont animé un point de presse, ce samedi 18 septembre 2021 à Ouagadougou. Les conférenciers ont dénoncé un acharnement de la justice sur leurs membres.

La suite après cette publicité

Des membres du mouvement spirituel Cecrab ont dénoncé un complot contre le cecrabisme par un groupe de gens « agissant dans l’ombre ». Face à cette situation, les Cecrabiens, disciples de Roch Armel Bakyono, ont dénoncé au cours d’un point de presse un acharnement de la justice sur ce mouvement.

Diassebedi Yonli, exorciste officiel du cecrabisme et principal orateur du jour, a expliqué que ce sont des anciens frustrés du mouvement qui s’en prennent à eux. A l’écouter, il s’agit, entre autres, des ex-Cecrabiens et d’autres parce que « la montée en puissance du Cecrabisme est un frein à leur business qui florissait sur l’exploitation de l’ignorance des gens ».

Lire également 👉Affaire Cecrab : Des disciples dénoncent un acharnement de la justice sur leur mouvement

Diassebedi Yonli a indiqué qu’à travers une cabale médiatique sur les réseaux sociaux, ces derniers s’attaquent aux adeptes du cecrabisme.

« Nous découvrons tous un jour une page Facebook dénommée « Notre Afrique » qui exposait les actes jadis posés par ces ex-Cecrabiens aux yeux de l’opinion qui tendent à justifier leur amertume d’aujourd’hui. Ces mêmes ex-Cecrabiens à savoir Kobie Didier Lodouba, Nam Eric, Simpore Gerard, Pooda Akua Yeri, Hien S. Florent et Victorine Bidounga alias Vick Seleilla (nom de profil Facebook) avec un appui cette fois-ci d’une seconde main dans l’ombre pour activer la machine judiciaire ont porté plainte contre sept des nôtres », a-t-il relevé.

Il ajoute qu’il ressort des auditions devant le procureur près du Tribunal de grande instance de Ouagadougou à la date du 15 septembre 2021, le chef d’accusation « diffamation, injures,  atteinte à l’intimité de la vie privée et accusation de sorcellerie » au motif d’avoir partagé soit une publication de la page suscitée, soit d’avoir fait un commentaire.

Le principal orateur du jour a précisé que parmi les sept auditionnés devant le procureur, trois ont fait l’objet d’un mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou et les quatre autres libérés. 

…à défaut d’avoir pu couper la tête il faut au moins blesser les pieds

« Pourquoi ? D’abord, ces mêmes ex-Cecrabiens qui disaient n’avoir pas affaire au Cecrabisme ni aux adeptes que nous sommes mais plutôt à maitre Roch Armel Bakyono, se retrouvent aujourd’hui à s’acharner sur ses disciples.

Comme si  à défaut d’avoir pu couper la tête, il faut au moins blesser les pieds pour sentir une dose d’électrochoc d’orgueil. Enfin, pendant que leurs plaintes prospèrent on nous argue qu’on doit payer une caution « judicatum solvi » pour ouvrir une enquête en notre faveur ou que nos plaintes n’ont pas été reçues.

Alors que Maitre a été le tout premier à formuler une plainte contre les pages de diffamation dès les premières heures d’institution de la brigade de lutte contre la cybercriminalité », a-t-il indiqué.

Il a fait savoir que des preuves  ont été produites et déposées au parquet mais toujours pas de suite. Diassebedi Yonli a rappelé que le Burkina Faso est un Etat Laïque dont la Constitution garantit le droit à la croyance.

« Que Force reste à la loi. Mais que la loi ne soit pas la force privée d’un groupe pour écraser d’autres. C’est la diversité culturelle du Burkina Faso qui a toujours fait sa force. Le spirituel faisant partie du Culturel, il est inadmissible que cette diversité soit compromise même de façon insignifiante aux yeux de certains par un groupe abusant de la machine judiciaire », a-t-il déclaré. 

En rappel, le Cecrabisme est un mouvement spirituel né de la volonté de Roch Armel Bakyono, qui a pour objectif principal de rendre la liberté mentale aux peuples africains, laquelle liberté sera gage de leur développement matériel, professionnel et économique.

Jules César KABORE

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page