Centre médico-sportif : D’anciens sportifs blessés soutenus par le ministre André Nana

Le centre médico-sportif du Burkina Faso est désormais fonctionnel. Ce centre géré par Ibrahim Séré a pris en charge d’anciens sportifs blessés. Le ministre des sports et des loisirs, Dominique André Nana, a rendu visite à ces anciens sportifs pour suivre l’état de leur santé. 

La suite après cette publicité
Toussaint Natama (milieu) attend désormais une prise en charge sociale.

« De par le passé, nous avons eu beaucoup d’athlètes qui ont connu ce genre de situation pour lesquelles l’Etat n’a pas suffisamment fait ce qu’il devait faire. Il fallait qu’on puisse changer cette manière de voir dans la mesure où il y a des textes qui permettent de revoir cette situation », a expliqué le ministre des sports et des loisirs, Dominique André Nana, ce jeudi 30 septembre 2021. 

« J’ai eu ma prothèse et je commence à marcher »

C’était lors de sa visite au centre-medio sportif situé à l’intérieur de l’Institut des sciences des sports et du développement humain (ISSDH). Quatre sportifs sont actuellement pris en charge par le ministère des sports au centre médico-sportif. Il s’agit de Claude Bado, Drissa Baga Toussaint Natama et Mohamed Diallo dit Vieux. Ce dernier amputé de la jambe gauche a obtenu une prothèse.

«  Actuellement ça va beaucoup. Quand je suis arrivé, le ministre actuel s’est bien occupé de moi. (..) J’ai eu ma prothèse et je commence à marcher avec ça », a confié Diallo. Quant à Drissa Baga, il a eu des problèmes au pied après un choc pendant qu’il était encore joueur.

Après une opération, il dit avoir retrouvé sa forme. Les examens chez Toussaint Natama, ancien international burkinabè, n’ont pas révélé grand-chose. « Il reste la prise en charge sociale », a expliqué Natama.

Valoriser l’expertise locale

« C’est encourageant pour nous de voir qu’on a pu trouver des solutions à l’interne. Ce qui valorise l’expertise locale. C’est à l’honneur de nos médecins. Au niveau de ce centre, nous sommes en train de mettre à disposition un certain nombre d’infrastructures qui vont permettre la prise en charge de ces sportifs blessés. C’est ce signal qu’on a voulu envoyer à nos sportifs », a ajouté le ministre Dominique André Nana. 

La collaboration entre centres de santé

Le directeur du centre, Ibrahim Séré assure que tous les bénéficiaires des soins parmi lesquels deux joueurs U20 de handball et de football sont rétablis et suivis. Cette prise en charge des sportifs s’est faite en partenariat avec d’autres centres de santé. 

« L’expertise était là. Il nous suffisait d’avoir un centre de référence comme nous l’avons. Toute la prise en charge ne s’est pas faite au niveau du centre mais il était question de voir avec les structures partenaires », fait savoir Ibrahim Séré. Avec la mise en place de centre médico-sportif, le ministère des sports et des loisirs espère permettre à tous les sportifs burkinabè de bénéficier de soutien sur place au Burkina Faso. 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page