Korotimi Sanou pour sauver l’Union Nationale des Associations des Parents d’élèves

L’Union Nationale des Associations des Parents d’élèves du Post-primaire, du Secondaire et du Supérieur du Burkina (UNAPES-B) a organisé un congrès extraordinaire ce vendredi 3 décembre 2021 à Ouagadougou. Il s’agissait de remplacer le président de la structure par la vice-présidente au regard de la crise que traverse l’union. 

La suite après cette publicité

L’Union Nationale des Associations des Parents d’élèves du Post-primaire, du Secondaire et du Supérieur du Burkina (UNAPES-B) traverse une crise. Il s’agit d’une crise de collaboration entre le président de l’union avec ses membres et le ministère de tutelle.

C’est ce qui  a conduit à l’organisation d’un congrès extraordinaire, ce vendredi 3 décembre 2021 à Ouagadougou, pour procéder au remplacement du président par la vice-présidente.

Les congressistes
Les congressistes

Selon les textes, quand le président de la structure a des difficultés, c’est le vice-président qui assure l’intérim. La nouvelle présidente de l’UNAPES-B, en attendant le congrès ordinaire, Korotimi Sanou, a fait savoir que c’est la situation de crise qui a conduit à l’organisation  de cette rencontre.

« Le président a des difficultés de collaboration avec le ministère en charge de l’éducation qui est notre collaborateur direct. C’est pour éviter que la structure ne soit grippée que l’on a jugé nécessaire de trouver une solution pour permettre à l’UNAPES-B de continuer toujours de fonctionner », a-t-elle indiqué.

A l’écouter, le président Hector Ardent Ouédraogo a posé beaucoup d’actes qui n’ont pas rencontré l’assentiment du ministre en charge de l’éducation nationale. En plus, Korotimi Sanou a souligné qu’au sein de l’union, il y a avait des difficultés de collaboration avec le président qui grippent le fonctionnement de la structure.

En tant que nouvelle présidente en intérim, elle a fait savoir que le défi actuel est de travailler à ramener la sérénité entre la structure et le ministère. Egalement, de mettre tout en œuvre pour que les parents puissent jouer effectivement leur rôle de défenseur des droits des élèves qui sont leurs enfants.

…rétention de la somme de dix (10) millions des vingt (25) millions de francs CFA …

Voici la correspondance adressée au Président de l’UNAPES-B par la vice-présidente le 23 septembre 2021.

« Objet : Convocation d’un congrès extraordinaire.

Après l’audience du 15 septembre dernier avec le MENAPLN qui s’est terminée en queue de poisson à cause de vos prises de position incompréhensible, de vos critiques acerbes, voire des insultes à l’égard du Ministre de l’éducation et surtout de votre manque de considération envers les autres membres du secrétariat exécutif, nous sommes au regret de vous informer que pour compter de ce jour 23 septembre 2021, nous avons décidé de ne plus vous accompagner dans ces errements qui n’honorent pas l’UNAPES-B.

Lire également 👉Hector Ouédraogo investi à la tête de l’Internationale des Parents d’Elèves et Etudiants (IPE)

Nous vous avons tendu la perche à travers la rencontre que nous avons souhaitée et que vous avez acceptée convoquer hier 22 septembre suite à l’insistance et à la ténacité de la vice-présidente, mais votre attitude de suffisance et de dédain ne vous a pas permis de comprendre que vous êtes le seul responsable de la dégradation des rapports de collaboration entre l’UNAPES-B et le MENAPLN. Retenez que de cette rencontre qui a duré quatre (04) heures d’horloge, toutes les simagrées que vous avez produites n’ont convaincu personne quant à votre innocence dans les soupçons de rétention de la somme de dix (10) millions des vingt (25) millions de francs CFA du Chef de l’Etat pour appuyer l’organisation du congrès de I’IPE que vous vous êtes arrogé le droit d’encaisser seul. 

Ainsi, en attendant la tenue d’un congrès extraordinaire que nous vous demandons conformément aux articles 1, 2 et 3 du règlement intérieur de l’UNAPES-B de convoquer dans un délai de deux (02) semaines pour statuer sur cette situation, les cinq (05) membres du secrétariat exécutif et les autres membres du bureau national contactés par téléphone donnent mandat à la vice-présidente d’assurer l’expédition des affaires courantes de I’UNAPES-B.

Comptant sur votre compréhension, nous vous prions de recevoir Monsieur le Président nos sincères salutations ».

Jules César KABORE

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page