Journée mondiale de la qualité au Burkina : Regard sur les acteurs de la construction

L’Agence Burkinabè de la Normalisation, de la Métrologie et de la Qualité (ABNORM) commémore la journée mondiale de la qualité à travers un atelier d’information et de sensibilisation des auteurs de la construction, dans la région du centre-ouest. La cérémonie d’ouverture de cet atelier, entrant dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la qualité, a eu lieu ce vendredi 10 décembre 2021 à Koudougou. 

La suite après cette publicité

Depuis 2010, à chaque deuxième jeudi du mois de novembre, le Burkina Faso célèbre la journée mondiale de la qualité. Pour cette année, la commémoration a démarré ce vendredi 10 décembre 2021, avec pour ordre du jour la formation et la sensibilisation des acteurs intervenant dans la construction.

Prennent part à ces 24h d’échanges initiées par l’Agence Burkinabè de la Normalisation, de la Métrologie et de la Qualité (ABNORM), les acteurs de la réalisation d’ouvrage de tous types nécessitant un apport de matériaux de construction notamment le ciment, le bois, le fer à béton et tôles.

Selon le directeur général de l’ABNORM, Issiaka Zoungrana, l’objectif de cet atelier est de célébrer  la journée mondiale de la qualité en vue de reconnaitre l’importance de la qualité et sensibiliser les acteurs socio-économiques, sur la réglementation dans le domaine de la construction.

Pour l’atteinte de cet objectif, a-t-il affirmé, plusieurs activités sont au rendez-vous de ces échanges. Il s’agira de la présentation des communications sur l’ABNORM, sur la situation de la normalisation dans le BTP, sur la réglementation en matière de contrôle qualité, sur le prix burkinabè en matière de la qualité mais aussi des échanges avec les acteurs pour récolter des suggestions.

« C’est vrai que les textes sont connus mais il faut aussi les rappeler pour une meilleure utilisation. Dans le secteur d’activité de la construction, la mise en œuvre de la qualité constitue un outil incontournable pour accéder aux marchés nationaux et internationaux. Récemment vous avez quand même eu vent des impacts de la non qualité dans les constructions. Nous voulons outiller les acteurs pour éviter d’en arriver à cela », a expliqué le directeur général.

Le Gouverneur du centre-ouest, représenté par son directeur technique, Christophe P Djerma, a salué la pertinence des objectifs recherchés par ce cadre de formation qui pour lui est un moment important pour le monde de la qualité au Burkina Faso .

« Les différentes entreprises dans la construction connaissent bien les textes qui entourent la construction. Mais le rappeler et insister, va permettre d’améliorer la prestation des acteurs économiques. A la sortie de cet atelier, les acteurs seront outillés sur les différentes communications prévues. Je vous invite à vous investir pleinement au sujet des différents modules qui seront dispensés par les experts de l’ABNORM afin de contribuer à la construction de la qualité au Faso », a-t-il appelé.

     Issiaka Zoungrana

Pour information, cet atelier entre dans le cadre de  l’exécution du programme d’activités 2021 de l’ABNORM. Pour cette année, la journée est célébrée en différé d’où sa tenue dans ce mois de décembre.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page