Burkina : Des journalistes et acteurs de la société civile à l’école de la dépense fiscale

Sous la houlette du Secrétariat Permanent du Comité de Politique Fiscale (SP/CPF), des journalistes et membres de la société civile ont bénéficié d’un atelier de sensibilisation sur les problématiques des dépenses fiscales les 20 et 21 décembre 2021 à Koudougou. 

La suite après cette publicité

Dans la mise en œuvre de sa politique fiscale, l’Etat burkinabè accorde chaque année des exonérations et des dérogations fiscales à un certain nombre d’acteurs de l’économie. Ces mécanismes appelés dans le cercle des fiscalistes, dépenses fiscales, constituent un levier pour attirer les investisseurs.

Ainsi, chaque année, ce sont plusieurs milliards de FCFA que l’Etat concède au titre des dépenses fiscales. Pour l’année 2020, par exemple, les dépenses fiscales ont été évaluées à plus de 110 milliards de FCFA.  Pour avoir une idée de ces dépenses fiscales, le Burkina a mis en place un Comité de Politique Fiscale (CPF) qui évalue chaque année et cela depuis 2013 les dépenses fiscales. 

Mais force est de constater que ces évaluations font l’objet d’interprétations diverses et leur appropriation par les différents acteurs n’est pas toujours au niveau escompté.

C’est donc pour permettre aux acteurs des médias et de la société civile de se familiariser avec toutes les thématiques en lien avec les dépenses fiscales et jouer ainsi pleinement leur rôle de veille que le Secrétariat Permanent du Comité de Dépenses Fiscale a organisé cet atelier de sensibilisation.

Durant ces deux jours de travaux, les participants à l’atelier se sont imprégnés d’un certain nombre d’informations sur les dépenses fiscales notamment la place de la fiscalité dans la politique économique, le rôle des dépenses fiscales dans la conduite de la politique fiscale, le processus d’octroi des agréments au Code des investissements et au code minier, les normes communautaires en matière d’évaluation des dépenses fiscales, l’expérience du Burkina Faso en matière d’évaluation des dépenses fiscales, entre autres.

Laurent Blaise Kaboré, Secrétaire Permanent du Comité de Politique Fiscale

« L’objectif de cet atelier, c’était de nous retrouver tous ensemble, de divers horizons et de diverses compréhensions, de parler comme nous voulons, de dire ce que nous entendons des dépenses fiscales pour nous accorder nos violons et comprendre exactement ce qu’est une dépense fiscale », s’est exprimé le Secrétaire Permanent du Comité de Politique Fiscale, Laurent Blaise Kaboré qui dit se réjouir de la tenue de cet atelier au profit des journalistes et des Organisations de la Société civile. 

A l’issue de l’atelier, les participants ont exprimé leur satisfaction et disent être suffisamment outillés par rapport à la problématique des dépenses fiscales et nantis des connaissances nécessaires pour lire et comprendre les rapports produits par le SP/CPF. 

Maxime KABORE 

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page