Burkina Faso : « Pour le moment, tout est sous contrôle », la connexion mobile coupée

Suite aux tirs dans plusieurs casernes militaires, le ministre burkinabè en charge des armées, le Général Aimé Barthélémy Simporé, a été reçu ce 23 janvier 2022 sur les antennes de la télévision publique au cours d’une édition spéciale.

La suite après cette publicité

« Il se passe qu’au petit matin, des tirs ont éclaté dans quelques casernes de Ouagadougou et dans d’autres villes. Cette situation est pour le moment en train d’être suivie par nous, pour que nous puissions connaître les motivations réelles de ces tirs qui sont entendus », a entamé le Général Simporé.

Et d’ajouter : « Il s’agit de quelques casernes. Il n’y en a pas trop. Quelques casernes sont concernées. Mais dans certaines de ces casernes, le calme est déjà revenu ». Le Président du Faso, Roch Marc Christian KABORÉ, affirme le ministre des armées, n’a pas fait objet d’arrestation comme le supputaient certaines personnes, dès que les tirs ont débuté.

« Je démens formellement. Le chef de l’Etat n’a pas été arrêté. Aucune institution de la république n’a été pour le moment inquiétée. Ces mouvements sont localisés, sont circonscrits et nous suivons l’évolution. Ces tirs sont bien circonscrits et sont donc sous contrôle… Pour le moment, tout est sous contrôle », a dit le Ministre qui demande à la population de vaquer à ses occupations.

Cependant, plusieurs informations font état de crépitements d’armes dans les environs du camp Lamizana vers 10h50. Dans la foulée, juste après l’intervention du ministre en charge des armées, la connexion mobile a été de nouveau coupée, sans information au préalable. L’internet ne marche qu’à travers l’ADSL et les fibres optiques. Il faut signaler que le réseau social Facebook est coupé depuis plusieurs jours au Burkina Faso.

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page