Situation du 23 janvier à Ouaga, au camp Sangoulé Lamizana (Vidéo et Photos)

Une vue des populations sorties pour soutenir les militaires, sous l’échangeur de Gounghin

Ce dimanche 23 janvier, 2022 aux environs de 13 heures, aux alentours du camp Sangoulé Lamizana, des populations sont solidaires des militaires qui, par moments, font des tirs en l’air.

La suite après cette publicité
Vue d’une barricade mise en place

« Il faut que le président parte puisqu’il y a trop de mal gouvernance. Quand tu parles la vérité, demain tu es en prison. On en a marre. On soutient les militaires, parce qu’on veut que les militaires prennent le pouvoir », les propos d’un manifestant audit endroit.

Les manifestants, qui se rendaient au niveau de la Place de révolution, ex-Place de la nation, ont été dispersés à coups de gaz lacrymogènes.

Le siège du parti au pouvoir, MPP, a connu la furie de quelques manifestants.

Lire aussi 👉🏿Burkina Faso : « Pour le moment, tout est sous contrôle », la connexion mobile coupée

Écouter l’article
publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page