Projet Espoir City à Loumbila : Un lot de 200 logements attendu dans trois mois

Le groupe Kastor Africa et ses partenaires techniques et financiers ont fait l’état des lieux de l’avancement de leur projet de construction d’une cité nommée « espoir city », localisée à Daguilma dans la commune rurale de Loumbila. C’était ce jeudi 17 février 2022.

La suite après cette publicité

Le projet « Espoir City », initiative du groupe Kastor Africa, se trouve à Daguilma dans la commune rurale de Loumbila et s’étale sur une superficie de près de 349 ha avec 21 km de voies. Il s’agit d’une construction de logements de différentes typologies.

Joseph Zagré, administrateur général du groupe Kastor Africa, a fait savoir que l’exécution des travaux avance bien en ce sens que le site est exécuté à près de 35% et que tout est mis en œuvre pour le respect des conventions signées. « Aujourd’hui nous avons fini avec une partie de la production qui consiste à réaliser 700 logements conformément à la convention signée avec le ministère de l’habitat et de l’urbanisme. Et vous avez constaté l’évolution des routes qui sont déjà ouvertes. Et le démarrage des constructions de logement qui est déjà effectif », a-t-il précisé.

Joseph Zagré
Joseph Zagré, administrateur général du groupe Kastor Africa: »Kastor Afrique a une valeur ajouté aujourd’hui qui est un projet ».

L’administrateur général du groupe Kastor Africa a ajouté que le projet « espoir city » a pour objectif de construire des logements sociaux et économiques de moyens et hauts standings, des équipements sociaux afin d’être une référence dans le secteur immobilier.

« Kastor Afrique a une valeur ajoutée aujourd’hui qui est un projet. Le projet est fiable et on juge que c’est important de rassurer les partenaires techniques et financiers. Aussi, nous avons dit qu’il faut changer notre manière de faire les choses et de faire la promotion immobilière au Burkina Faso. Raison pour laquelle nous avons choisi l’innovation, la fiabilité et la qualité. Nous ne vendons pas de l’illusion », a-t-il soutenu.

Il a signalé que le projet vise à permettre aux futurs locataires de vivre dans un environnement sain et agréable.

En ce qui concerne les prix, il a laissé entendre qu’ils sont souples car pour eux le respect des cahiers de charge est primordial. « Nous tenons à respecter les cahiers de charge malgré les difficultés. Le coût fixé par le cahier de charge est de 7,5 millions FCFA pour les logements de type F3. Ce qui ne peut pas être varié malgré les difficultés qui sont là. Ce sont des prix déjà établis et nous ne faisons que les respecter », a-t-il expliqué.

En sus, Joseph Zagré a souligné que « espoir city » prévoit aussi la construction d’un marché, d’une école primaire et secondaire, d’une polyclinique, de différents lieux de cultes, de deux complexes hôteliers de 5 et 6 étoiles, de bâtiments administratifs, d’un centre commercial, d’un centre de formation professionnel et de perfectionnement de métier des infrastructures sportives.

SUNU assurances, un des partenaires de groupe Kastor Africa faisait partie de la visite. Le directeur commercial de SUNU assurances, Djibril Kader Ouédraogo, a expliqué que leur partenariat intervient dans la sécurisation des biens immobiliers acquis par les clients de l’agence.

Djibril Kader Ouédraogo
Djibril Kader Ouédraogo, Directeur commercial de SUNU Assurances, expliquant le bien fondé du partenariat

« De façon concrète, il y a des opérations de location vente. Dans le cadre de ces opérations, il y a des clients qui souscrivent sur une certaine période qui ne sont pas forcément éternels. Tôt ou tard, nous pouvons être amenés à certaines réalités liées à la condition humaine et dans ce cas de figure, le partenaire peut se trouver dans des difficultés parce que l’intervenant peut ne pas avoir réalisé tout l’investissement requis et là il y a un dilemme qui se pose », a-t-il indiqué.

En rappel, le groupe Kastor Africa évoluant dans l’immobilier a lancé ses activités au Burkina Faso le 25 mai 2021. La pose de la première pierre de son projet de construction s’est déroulée le 24 juin 2021. Les travaux ont démarré sur le site de « espoir city » à Danguilma et un lot de 200 logements est prévu être livré dans les 3 mois à venir.

Aminata Catherine SANOU

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page