Les FDS soutiennent des déplacés internes à Dakola (AIB)

Selon l’Agence d’information du Burkina (AIB), des Personnes déplacées internes (PDI) de Dakola, dans la commune de Pô, dans le Centre-sud, ont reçu,  le lundi 14 février 2022 un appui des Forces de défense et de sécurité (FDS). Ce geste s’inscrit dans le cadre d’une action civilomilitaire et intervient après une opération militaire de sécurisation. 

La suite après cette publicité

Essentiellement composés de maïs, les vivres offerts aux Personnes déplacées internes (PDI) de Dakola, informe l’AIB, ont été remis par  le gouverneur de la région du Centre-sud, Josiane Kabré/Zoungrana, accompagnée des représentants des FDS de la garnison de Pô.

Rodrigue Compaoré, commandant du centre d’entrainement commando et de formation aux opérations spéciales, poursuit l’agence d’information, a indiqué qu’il s’agit d’une action civilomilitaire que les FDS de la garnison de Pô ont organisé lors d’une opération de sécurisation du territoire.

Puis de faire savoir, tout en reprenant les propos du commandant Compaoré, que cette opération, s’aligne derrière la vision du chef de l’Etat  à s’avoir la restauration de l’intégrité territoriale.

L’opération a été menée dans la bande frontalière et dans les forêts de la province. « Pour lui, à la sortie de cette opération, il était nécessaire d’aller soutenir ces populations qui ont été contraintes de  quitter leur zone suite aux attaques terroristes », rapporte l’AIB.

Les bénéficiaires de par leur représentant, Hamado Bamogo, ont salué le geste des FDS, tout comme le gouverneur de la région du Centre–sud, qui a salué l’initiative.

Pour rappel, d’après les statistiques de la direction provinciale de l’action humanitaire du Nahouri, 1 375 Personnes déplacées internes ont été recensées dans la province du Nahouri.

La zone de Dakola, située à la frontière Burkina Faso/Ghana, compte 10 ménages dont 36 enfants, 13 femmes et 11 hommes. Les Forces de défense et de sécurité ont été soutenues dans cet élan de solidarité par l’ONG NITIDAE dont le coordonnateur, Gaye Jules Souleymane était présent à la cérémonie de remise des vivres.

Synthèse de Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page