Solidarité aux FDS, VDP et PDI : Le Collectif « C24 » veut 1.000 poches de sang en une semaine

Le Collectif du 24 pour la patrie (C24) a officiellement lancé le samedi 26 février 2022 au Centre régional de transfusion sanguine (CRTS) du Centre Tengandogo, à Ouagadougou, le lancement d’une opération de collecte de poches de sang au profit des Forces de défense et de sécurité (FDS), des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) et des Personnes déplacées internes (PDI). Cette opération devra se tenir sur une semaine, avec pour objectif de récolter 1 000 poches de sang.  

La suite après cette publicité
Ahmed Ismaël Yaméogo
Ahmed Ismaël Yaméogo, président du Collectif du 24 pour la patrie (C24)

Selon Ahmed Ismaël Yaméogo, président du Collectif du 24 pour la patrie (C24), au regard du contexte sécuritaire et de son corollaire de Personnes déplacées internes (PDI), le collectif et lui ne pouvaient pas rester sans rien faire.

« En tant que citoyens, C24 qui est formé de plus de 28 associations légalement constituées, nous nous sommes dit qu’il était temps de voir comment pouvoir constituer un partenariat durable avec le Centre national de transfusion sanguine (CNTS). Ce matin donc, nous sommes au Centre régional de transfusion sanguine (CRTS) du Centre pour voir comment contribuer en mobilisant le maximum possible en une semaine pour atteindre l’objectif de 1 000 poches de sang », a-t-il avancé.

Même si au lancement de la collecte de sang, à Tengandogo, les donneurs se faisaient enregistrer à compte-gouttes, le président de C24 reste confiant quant à l’atteinte de l’objectif fixé. « Au niveau de la mobilisation, nous n’avons pas de craintes », soutient-il en attirant l’attention sur le fait que ledit lancement s’effectuait un week-end.

Aussi s’est-il appuyé sur le fait que plusieurs sites sont désignés dans le cadre de cette collecte à savoir le site de Paspanga, de l’Université Joseph Ki-Zerbo, de l’Institut africain de management (IAM). « Avec l’équipe mobile du site de Tengandogo, si la coordination est bien faite, ça doit pouvoir se faire », a-t-il dit en somme.

Frédéric Kambiré
Frédéric Kambiré, président du comité d’organisation du collectif

Même son de cloche chez Frédéric Kambiré, président du comité d’organisation du collectif et le premier donneur de sang de cette collecte. Car pour l’atteinte des 1 000 poches, toute une stratégie a été déployée.

« Pour atteindre l’objectif de 1 000 poches en une semaine, nous avons mis en place une stratégie de communication à travers les réseaux sociaux et des partenaires », a-t-il réitéré laissant entendre que pour ce premier jour, l’objectif restait fixé à 50 poches de sang.

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page