Entrepreneuriat des jeunes au Burkina Faso : La 3e édition des pépites d’entreprises officiellement lancée

La 3ème édition de l’émission télé-réalité de la télévision BF1 a été officiellement lancée ce samedi 5 mars 2022, au Centre National des Arts du Spectacle et de l’Audiovisuel (CENASA) . Pour cette saison, 736 jeunes inscrits, âgés de moins de 36 ans, issus de 28 villes du Burkina Faso seront en compétition, après des formations, des partages d’expériences avec des devanciers du milieu, et cela, pendant près d’une année.  

La suite après cette publicité

La 3ème édition des pépites d’entreprises,  à l’instar des autres éditions, est une initiative de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes au Burkina Faso. Cet événement  revient à compter de ce samedi 5 mars 2022, avec 736 jeunes inscrits, âgés de moins de 36 ans, issus de 28 villes du Burkina Faso.

Pour Issoufou Saré, directeur général de la télévision privée BF1, cette initiative est une manière pour le média d’apporter sa pierre à l’édifice d’une jeunesse autonome au Burkina Faso. « Les pépites d’entreprises, ne voyez pas seulement les prix obtenus, mais tout le processus derrière cette compétition. Le plus important, c’est surtout d’apprendre pour vos projets. En tant que média, nous ne nous sommes pas dit qu’il fallait faire la télé juste pour amuser la galerie mais qu’il fallait aider les jeunes à se réaliser à travers la télé, pourquoi pas, inciter d’autres médias à emboîter le pas », a-t-il expliqué.

A l’entendre, les candidats sont libres et leur idée leur appartient, le  reste c’est les accompagner jusqu’à la réalisation. « Les idées à la base n’appartiennent à personne, mis à part ceux qui arrivent à les mettre en pratique. Donc, l’idée d’un éventuel vol d’idée ne me paraît pas opportune ici », a-t-il insisté.

Le parrain de l’initiative, représenté par le directeur de Coris Mesofinance, Marcellin Rouamba a indiqué être honoré de toujours rester parrain de cette compétition de par les résultats engrangés par les éditions précédentes.

«  Je suivrais de bout en bout vos passages et serai disponible à apporter mon accompagnement à cette édition. C’est une aventure palpitante que vous démarrez ce 5 mars,   vous devez donc vous  armer de courage et de persévérance », a-t-il souligné.

A  Dorcass Ba/Nadembega  lauréate de l’édition précédente d’appeler ces nouveaux candidats à rester focus sur leurs ambitions pour la réussite à cette compétition. « A partir  du jour où  j’ai décidé de participer aux pépites d’entreprises, ma vie a changé. Aux filles ou dames, je leur demanderai de faire de leur mieux pour s’illustrer dans cette aventure car le genre en a besoin. Tout le monde regarde les femmes », a-t-elle appelé.

Pépites d’entreprises, c’était uniquement dans la ville de Ouagadougou, mais pour cette saison elle se déporte également à Bobo-Dioulasso. « Il y aura des formations, des coachings, des mentoring  sur place, à Bobo-Dioulasso pour cette édition », a conclu Issoufou Saré.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page