Mali : L’UE condamne la suspension de diffusion de RFI et France 24

Les autorités maliennes ont ordonné la suspension dans la nuit de mercredi 16 au à jeudi 17 Mars 2022 de la diffusion des médias français France 24 et RFI sur le territoire du Mali pour un délit de  « fausses allégations » d’exactions commises par l’armée malienne, tel que rapporté par ces deux presses. En plus de condamner cette décision tout comme l’Union Européenne, France Médias Monde réfutent ces accusations.

La suite après cette publicité

Dans son communiqué de ce jeudi 17 mars 2022, le gouvernement de transition au Mali a annoncé lancer une procédure visant à la suspension « jusqu’à nouvel ordre » de la diffusion de la radio RFI et de la télévision France 24 dans l’ensemble du pays.

Le gouvernement malien entend ainsi « rejeter catégoriquement ces fausses allégations contre les vaillantes Fama » (Forces armées maliennes) et « engage une procédure […] pour suspendre jusqu’à nouvel ordre la diffusion de RFI […] et France 24 », a précisé le communiqué des autorités maliennes.

France Médias Monde réunissant France 24, RFI et MCD dans un autre communiqué a dit déplorer « déplore cette décision et proteste vivement contre les accusations infondées mettant gravement en cause le professionnalisme de ses antennes (…) France Médias Monde étudiera toutes les voies de recours pour qu’une telle décision ne soit pas mise en œuvre et rappelle son attachement sans faille à la liberté d’informer

Alors que le ministère français des Affaires étrangères a pointé du doigt de « atteintes graves » à la liberté de la presse, l’Union européenne l’a jugée « inacceptable ». « Nous avons vu les annonces faites par le gouvernement malien de suspendre RFI et France 24. Nous considérons que c’est inacceptable. Nous déplorons cette décision et les accusations infondées », a déclaré la porte-parole Nabila Massrali, lors d’un point-presse, parlant de la « fuite en avant » de la junte.

Pendant ce temps, la chaine de télévision russe dans sa version française, RT, est en voie d’être suspendue sur l’ensemble du territoire européen, accusée d’activisme aux côtés des autorités russes.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : France24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page