« Avec Ibrahim Diarra (…), un jour où on s’est entraîné de 6h à 14h et… » (Hervé Koffi)

Pour devenir un grand gardien de but, Hervé Koffi a dû travailler dur. Le gardien des Etalons du Burkina s’explique dans une interview accordée au journal belge La capitale.

La suite après cette publicité

« Je pense que cela passe surtout par le travail, la discipline, la rigueur. Il faut être sérieux dans tout ce que tu fais, garder la tête sur les épaules et rester respectueux. Personnellement, je dis toujours que tu peux avoir du talent mais que, si tu ne fais rien pour progresser, ça ne suffit pas », explique d’abord Hervé Koffi, sociétaire de Charleroi en Belgique.

Il détaille tout de même : « Quand je regarde mon parcours, j’ai toujours été un gardien qui travaillait énormément. Je faisais des séances de 4 à 5 heures par jour au centre de formation avec mon entraîneur des gardiens, Ibrahima Diarra. Je me souviens même d’un jour où on s’est entraîné de 6h à 14h, puis je suis rentré à la maison. Mais il m’a directement rappelé pour faire une deuxième séance de 15h à 18h ».

Remporter la Ligue des champions

Aujourd’hui, Hervé Koffi ne regrette par cet acharnement au travail. « C’est vrai, qu’au début, je trouvais que c’était exagéré pour un jeune gardien. Mais j’ai encore tout ça en tête, car ces efforts ont fini par payer », se réjouit Hervé Koffi.  Le gardien de but numéro 1 des Etalons veut percer dans des clubs prestigieux en Europe.

Mais, cet objectif est difficile à atteindre pour les gardiens africains. « Après, je sais que, pour des gardiens africains, c’est compliqué de faire son trou en Europe. Certains ont réussi, d’autres moins. Mais à mon sens le plus gros sacrifice, c’est indéniablement le travail. Moi, mes rêves, c’est de remporter la Ligue des champions et de faire partie des meilleurs gardiens du monde ».

Nul doute que si Hervé Koffi continue de travailler, il pourra atteindre ce rêve de remporter la Ligue des champions. Le natif de Bobo-Dioulasso a la qualité pour percer dans un grand d’Europe. Il aura l’occasion de briller à la faveur du match amical contre les Diables rouges de Belgique le mardi 29 mars 2022 à 18h45 GMT.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page