Burkina : Le parti « Nouvelle vision » lance une pétition pour la gratuité du mandat des députés de l’ALT

Nouvelle vision, un jeune parti politique au Burkina Faso, a lancé ce vendredi 1er avril 2022, une pétition pour la gratuité du mandat des députés à l’Assemblée Législative de la Transition (ALT) et le maintien des anciens salaires de tout ministre de la transition.  

La suite après cette publicité

Le Burkina Faso est à un tournant décisif quant à sa souveraineté et à la survie de sa population, selon les dirigeants du parti Nouvelle vision. Cela nécessite donc un élan de patriotisme et un esprit de sacrifice pour les nouvelles autorités, selon eux.

Pour Nouvelle vision, la lutte contre le terrorisme ne peut vraiment aboutir sans justice sociale et sans le patriotisme de la part des personnes qui ont la charge de tracer les grandes lignes de l’avenir du « pays des Hommes intègres ».

Nouvelle vision dit constater avec regret « le refus de ceux qu’on a appelé forces vives de la nation lors des assises nationales du 28 février 2022 sur la gratuité du mandat des députés à l’assemblée législative de la transition (ALT) proposée par la commission technique ».

Abdoudramane Sawadogo, président du parti Nouvelle vision

A entendre Abdoudramane Sawadogo, président de Nouvelle vision, les députés au Burkina Faso étaient payés par mois à 960.397 F et une indemnité de sessions de 2.700.000 Fr par an. « Nous souhaitons que ce salaire ne soit pas maintenu pendant la transition alors qu’un VDP qui se bat pour sa patrie est payé à 20.000F. 

Car si ce salaire venait à être maintenu sans les frais d’indemnités, un député à l’ALT gagnerait 34.574.292F pour ces 3 ans de transition, ce qui équivaut à un montant de 2.454.774.732 F que l’Etat dépenserait. 

Alors que cet argent pouvait servir à armer les VDP, construire 40 centres de santé bien équipés, construire 72 écoles, prendre en charge 2.272 veuves dont les maris ont été tués et qui n’ont aucun soutien à hauteur de 30.000 fr par mois. Construire 272 forages par an soit 816 forages en 3 ans », a-t-il détaillé.

L’heure n’est pas aux dépenses « inutile », dit-il. « La nouvelle vision lance une pétition pour demander la gratuité des mandats des députés à l’assemblée législative de la transition et des ministres de la transition ; que leurs anciens salaires soient maintenus. Et pour les députés, nous demandons qu’ils ne reçoivent que les indemnités de sessions, telles proposées par la charte de la transition », a lancé Abdoudramane Sawadogo.

Cette pétition est disponible en ligne sur change.org en format google form ou pdf au 70795259.

Akim KY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page