Notions de la Laïcité : L’association « Houbbou Baye » cogite à Ouaga

L’association Houbbou Baye a tenu, ce samedi 2 avril 2022, une conférence débat, sur le concept de la laïcité, sur le plan juridique, socio-politique et du point de l’islam. Cette  rencontre qui a pour but d’aboutir à une compréhension claire de la laïcité afin de garantir la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux s’est tenue sous le thème « place de l’islam dans la définition et la conceptualisation de la laïcité au Burkina Faso ».

La suite après cette publicité

L’association Houbbou Baye est une association à caractère religieux dont le but, selon les responsables est de promouvoir la Fayda Tidjaniya et le développement socioéconomique et culturel du Burkina Faso. Et c’est au regard de ce but que l’association a animé, ce samedi 2 avril 2022, une conférence publique pour faire la lumière sur le concept de la laïcité au pays des Hommes intègres.

3 panels articulés sur le thème général « place de l’islam dans la définition et la conceptualisation de la laïcité au Burkina Faso » ont été les points focaux de cette rencontre. Il s’est agi des communications basées sur la tolérance religieuse, le dialogue interreligieux, les règles juridiques et socio-politiques et du point de vu de l’islam qui entourent le concept de la laïcité. Ces panels ont été assurés par des représentations de toutes les couches sociales notamment d’un juriste, un maître coranique, d’un représentant Étatique,  un représentant catholique, etc.

« Nous avons 30 minutes chacun pour exposer sur les différents contours du concept suivi d’une phase d’échanges interactifs. L’idée c’est d’expliquer l’origine de la laïcité, la définition juridique de celle-ci, définir ces principes et ses finalités. Afin de faire la lumière sur ce concept », a introduit un des panelistes de la journée, Drissa Modeste Sessouma.

Même objectif recherché par le président de l’association Adama Balima,  à en croire ses propos. Pour lui, il est plus qu’opportun de rappeler ce concept surtout dans ces moments difficiles que vit le Burkina Faso. « Ce concept de laïcité vu par la France est un peu loin de son sens. Et comme nous sommes un pays colonisé par celui-ci nous avons voulu anticiper cela pour éviter que nos frères puissent emprunter cette manière de voir de la France », a-t-il expliqué.

Donc a-t-il ajouté « l’idée c’est de faire la lumière sur le concept. On a voulu inviter toutes les parties prenantes notamment un représentant étatique pour qu’il nous explique comme eux aussi ils conçoivent cette laïcité pour que nous soyons sur un pied d’égalité sur la question ».

 Adama Balima président de l’association

L’association Houbbou Baye est une association Tidjaniya née en 2020 qui signifie l’amour des Baye. Elle s’est fixée pour objectif de promouvoir la Fayda Tidjaniya au Burkina Faso.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page