Burkina : 4.000 jeunes à outiller sur l’employabilité à travers « Nestlé Needs Youth »

Le groupe Nestlé a mis en place un programme intitulé « Nestlé Needs Youth », qui vise à promouvoir, renforcer et développer l’accès à l’emploi pour les jeunes. Prévu s’étaler sur plusieurs universités et grandes écoles du Burkina, le son de cloche est donné à l’Université de l’Unité Africaine (UUA) ex-IAM ce samedi 16 avril 2022 à Ouagadougou. L’objectif de ce programme est d’amener les étudiants à une utilisation consciencieuse du digital. 

La suite après cette publicité

Depuis quelques années, le numérique a pris le dessus sur le monde analogique. En effet, les dépôts de certains concours se font à travers des plateformes digitales.

Aussi, les recrutements dans certaines grandes firmes et structures internationales se font à travers des sites en ligne. Dans le but de suivre cette cadence et inciter les étudiants à utiliser le digital à bon escient, Nestlé Burkina a initié le programme « Nestlé Needs Youth ».

Les objectifs de Nestlé Needs Youth

Le programme « l’entreprise à l’université » qui ambitionne toucher au moins 800 étudiants rentre dans le cadre de l’initiative globale « Nestlé Needs Youth », selon les explications du DRH de Nestlé, Mamadou Koné. A l’écouter, leur objectif est d’accompagner les jeunes en vue d’augmenter leur employabilité par les moyens digitaux.

« C’est un programme mondial qui nous amène à toucher les jeunes, à éveiller leur conscience et à les impacter. Le but du programme c’est de toucher 3000 jeunes. Mais on a prévu toucher 4000. Chaque trimestre, on aura des activités de cette trame en présentiel et en virtuel », a-t-il fait cas en sus.

Et d’ajouter que le programme a pour mission de conscientiser davantage les jeunes dans l’utilisation professionnelle du numérique au détriment de son usage ludique.

Les étudiants ayant participé à la formation

Le premier acte des séries d’activités de « Nestlé Needs Youth » a été lancé à l’université de l’Unité Africaine (UUA). Et c’est sur le thème « utilisation d’une plateforme digitale pour l’obtention d’un stage ou d’un emploi », que les différents panélistes ont entretenu les débats. L’objectif étant de sensibiliser les pourvoyeurs d’emploi à se familiariser avec le numérique dans leurs quêtes d’emplois.

Encourager les jeunes à profiter des avantages des réseaux sociaux

Pour ce qui concerne l’utilisation du numérique, il est ressorti que les jeunes y sont très impliqués mais pas de la meilleure des manières. Halguieta Nassa, enseignante d’université et l’une des communicatrice au panel a souligné la diversité du numérique dans différents domaines d’activité à savoir les e-recrutements, les e-santés et les e-learning…

« De nos jours la majorité de la jeunesse est dans le numérique mais pas forcément dans le sens qui leur soit profitable. Ils sont très peu qui ne possèdent pas les smartphones et autres ; mais malheureusement il y a beaucoup d’opportunités qui passent sous leurs yeux, ils sont plus accros à certaines plateformes de réseaux sociaux qui ne leur profitent pas forcément mais qui peuvent être des opportunités. Le but c’est de les encourager à profiter des avantages des réseaux sociaux de nos jours », a-t-elle déploré.

Halguieta Nassa

Par ailleurs, Halguieta Nassa, a salué l’initiative de Nestlé qu’elle a jugé pertinente et d’actualité. Pour elle, cette initiative est à multiplier dans les différentes structures universitaires et secondaires.  Car de plus en plus, les entreprises recherchent les compétences en utilisant les technologies, le numérique. Elle a aussi indiquer que les étudiants doivent également être sensibilisés, formés et informés de ce que les entreprises mettent à leurs dispositions.

En rappel, Nestlé est une multinationale déterminée à aider les jeunes à développer leurs compétences et à engranger de l’expérience afin de trouver un emploi ou créer leur propre entreprise d’où l’idée de l’initiative « Nestlé Needs Youth ».

Aminata Catherine SANOU

Burkina24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page