Saison 1 de « Orange Fab » : 4 start-ups digitales bénéficieront de 6 mois d’accompagnement

Orange Burkina Faso a sélectionné les 4 meilleures start-ups digitales de la saison 1 de sa nouvelle structure d’accompagnement de start-ups « Orange Fab », le jeudi 14 avril 2022 à Orange Digital Center Ouagadougou. L’objectif de cette structure est de permettre à ces jeunes start-ups de murir leur initiative afin de se lancer dans l’entrepreneuriat digital, pour enfin devenir soit  partenaires, ou fournisseurs de la compagnie Orange Burkina Faso et dans le monde.

La suite après cette publicité

En février 2022, « Orange Digital Center » lançait un appel à candidature pour le recrutement de start-ups dans le domaine du digital. A cet appel, 70 candidats ont répondu présents. A la suite d’une présélection, 25 candidats ont été retenus. Sur ces 25 projets, après une sélection approfondie, 10 sont parvenus au « pitch final » de cette première saison, qui s’est tenue le jeudi 14 avril 2022.

Les 10 candidats retenus sont chacun à tour de rôle passés démontrer la pertinence de leur projet afin de susciter l’admiration du comité du jury. « Les candidats ont eu chacun 5 minutes pour présenter leur projet. A la fin des 5 minutes de présentation, les candidats devaient faire face aux questions des membres du jury. C’est sur cette base que les différents choix ont été faits  », a expliqué d’entrée, Mme Nafila Dabiré Responsable de « Orange Fab ».

A l’issue du processus, 4 projets ont retenu l’attention du jury. Il s’est agi de la start up « E pari », de « Okalm », de « Faso Legal » et  du projet « Coup de cœur », qui ont été retenues pour la suite qui sera l’étape de l’accélération.

« La maturité, l’aisance dont ont usées les candidats ont émerveillé le jury, qui a écouté avec attention leurs différents discours. Le jury a donc statué à travers les critères suivants : L’innovation, la personnalité du candidat, le caractère innovant de la solution, la simplicité d’usage, la synergie entre la solution, le business de Orange Burkina et bien d’autres  », a justifié le Directeur Général de Orange Burkina Faso, M. Mamadou Coulibaly, au nom des membres du jury. 

A écouter la responsable du projet, l’objectif de ce programme est d’accélérer durant 6 mois, les start-ups à travers des Master class, des formations, une ouverture à un réseau, et une orientation plus adaptée aux projets des candidats.

Il faut dire qu’au départ, 3 candidats étaient prévus. Mais au regard des compétences démontrées selon Mme Dabiré Nafila, le chiffre a été arrondi à 4 candidats dont un joker en l’occurrence le candidat « Coup de cœur ».

Une marque de confiance saluée par le candidat Dieudonné Lankoaandé, auteur de la start-up Faso Legal, une solution digitale qui vise à démocratiser l’accès aux droits, à la justice et à la loi, à travers une interconnexion digitale. «Il y a pas mal de barrières qui constituent un empêchement pour le justiciable de bénéficier de ses droits. Ça me fait une grande joie que mon projet soit choisi », a-t-il dit.

Mme Nafila Dabiré

« Orange Fab » est une initiative de la société Orange Burkina Faso à travers sa nouvelle structure,  Orange Digital Center, qui est un centre d’accompagnement et de développement des compétences numériques à travers des formations gratuites et ouverts à tous.

L’objectif de ce centre est d’accompagner l’employabilité des jeunes et l’entrepreneuriat dans les domaines du digital. Il faut aussi retenir que Chacune des 4 start-ups a reçu un chèque de 5 millions de F CFA et un ordinateur d’une valeur de 600 000 F CFA pour cette première saison.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page