Soutenance : Hyppolite Kadewa décortique l’amélioration de la viabilité financière des Chronopost au Burkina Faso

Hyppolite Kadewa, étudiant au Bulding Capacity Institue (BCI) a soutenu son mémoire pour l’obtention du Master option management des entreprises et des organisations, ce samedi 23 avril 2022. Tenue sous la présidence de Boubié Toussaint Bassolé, cette présentation s’est articulée sur « l’analyse des déterminants de la performance de EMS Chronopost International Burkina ». Son travail a été sanctionné par la mention très bien avec la note de 17/20.  

La suite après cette publicité

Les entreprises burkinabè du secteur du courrier sont confrontées aux nombreux défis de la mobilisation des marchés et des turbulences de l’environnement économique et social. C’est fort de ce constat, que Hyppolite Kadewa, étudiant au BCI a orienté les recherches de la soutenance de son mémoire tenu, ce samedi 23 avril 2022, à Ouagadougou, sur le sujet.

Un  travail rendu, à l’écrit en Français avec une présentation adobe en Anglais, qui a été apprécié par les membres  du jury à l’unanimité. Par ailleurs ils y ont dégagé plusieurs observations. Il s’est agi notamment du  respect de la police des textes, des affirmations non justifiées, la non définition de certaines abréviations, des  documents non cités, le manque de certaines phrases de transition entre certaines parties. Des observations bien prises en compte par l’étudiant qui a daigné donner des explications à certaines d’entre elles.

A l’issue de la présentation, les membres du jury par la voix du président Boubié Toussaint Bassolé ont opté d’évaluer la présentation par la mention très bien avec la note de 17/20.  « C’est le premier étudiant à soutenir son Master dans cet institut.

Cette entreprise de Chronopost Burkina, comme bien d’autres, est confrontée à des difficultés financières. Sa problématique ici c’était de faire des propositions pour améliorer la viabilité financière de ces entreprises. L’étudiant a fait de très bonnes propositions avec des hypothèses concrètes. Le jury a donc jugé que le travail est de bonne facture et a donc décidé de la mention très bien », a justifié le président du jury.

Une note bien accueillie par Hyppolite qui d’ailleurs l’a dédié au travail fourni grâce aux soutiens des encadreurs, de l’école et de sa famille. « Nous avons utilisé dans notre analyse l’ensemble des indicateurs pour comprendre comment se comporte EMS Burkina afin d’apporter une vision à l’entreprise. Je suis vraiment satisfait de la note et du diplôme que j’ai obtenus. C’est aussi une invite aux autres étudiants à venir faire leur soutenance », a-t-il ajouté.

Hyppolite Kadewa se réjouit de ses 17/20

Ainsi, l’étudiant du jour marque le premier pas des  soutenances de la première promotion de BCI, qui est une école d’enseignement supérieur en Afrique Francophone ayant pour mission d’œuvrer à la formation de cadres africains à la pointe des connaissances dans leur domaine.

Cette école « d’élites bilingues », située dans le quartier Ouaga 2000 ambitionne également de devenir une école supérieure de référence à l’horizon 2025, selon son directeur général, Boureima Ouédraogo.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page