Le Conseil supérieur de la Magistrature prend langue avec le Chef de l’Etat

(Ouagadougou, 26 avril 2022). Le Président du Faso, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA, a reçu en audience, ce mardi en fin de matinée, une délégation du Conseil supérieur de la Magistrature (CSM).

La suite après cette publicité

Selon le chef de la délégation, Mazobé Jean KONDÉ, président du Conseil supérieur de la Magistrature, il s’agit d’une rencontre de prise de contact.

« C’est une audience qui est la toute première, le tout premier contact formel entre le Conseil supérieur de la Magistrature et le Président du Faso qui, selon la Constitution, est le garant de l’indépendance du pouvoir judiciaire », a indiqué le Président du CSM.

Cette rencontre s’inscrit dans l’ordre normal du fonctionnement des institutions, « étant entendu que la loi fondamentale de notre pays prévoit même des rencontres périodiques avec le Président du Faso en sa qualité de garant et le Conseil supérieur de la Magistrature », a souligné Mazobé Jean KONDÉ.

Il a également expliqué que le Président du Faso et le Conseil supérieur de la Magistrature sont appelés à coopérer sur un certain nombre de thématiques.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page