Ramadan 2022 : Les promoteurs du Festival Mouï Kolgo chez Zougna Zagamda pour une rupture collective

Promouvoir la cohésion sociale et traduire sa reconnaissance à l’immense Zougna Zagamda, le groupe BNJP s’est invité chez l’un des baobabs de la musique burkinabè Zougna Zagmda, pour une rupture collective de jeûne. C’était dans la soirée du jeudi 28 avril 2022.

La suite après cette publicité

Mois de carême, mois par excellence du donner et du recevoir. C’est le lieu pour tous d’œuvrer à se faire de grosse facture en bénédiction. Le groupe BNJP, s’inscrit donc dans ce cadre. Ces membres connus pour la promotion du consommons local, à travers le festival Mouï Kolgo, qui prône le riz au soumbala, ont une fois de plus fait voir leur esprit rassembleur.

Lors de la deuxième édition  du festival Mouï Kolgo qui s’est étendue du 23 au 27 février 2022, nombreux ont apporté leur couleur pour la réussite de l’évènement. La légende Zougna Zagamda en est un exemple. Pour donc matérialiser sa gratitude envers cette  icône  de la musique burkinabè, Jean Pierre Tapsoba, promoteur de BNJP groupe a initié une rupture collective de jeûne à son domicile sis au quartier Karpala de Ouagadougou.

« La rencontre de ce soir c’est pour remercier tous ceux qui ont œuvré à la réussite de notre 2e édition.  Ensuite rassembler l’ancienne et la nouvelle génération autour d’un repas dans ce mois de ramadan où nous luttons corps et âme pour une bonne cohésion sociale et le vivre ensemble pour un Burkina meilleur.  Ce soir si vous remarquez, il y a des artistes, des managers, des protestants, des catholiques, des musulmans.

Le choix s’est porté sur l’artiste Zougna Zagamda, parce que dès les débuts il n’a même pas hésité un seul centime de seconde à nous accompagner, à nous prodiguer des conseils, à nous guider et à nous donner ses bénédictions. Ce que nous faisons, c’est pour la culture burkinabè, c’est la promotion du consommons local. Et comme il est un mentor, nous avons décidé de venir passer cette soirée chez lui à la maison en guise de remerciement pour ce qu’il fait pour nous », a révélé Jean Pierre Tapsoba.

Une joie immense pour Zougna Zagamda de recevoir cette visite vespérale. Il traduit alors ses remerciements à BNJP groupe pour l’honneur. Il n’a pas été une fois de plus avare en bénédiction. Il a donc formulé à l’endroit de ceux qui ont effectué  ce déplacement ses sincères bénédictions.

Sakandé Moustaph est l’un de ces visiteurs. Il a ainsi salué l’initiative combien importante, car pour lui c’est une première fois de rencontrer cette légende de la musique qui a bercé plusieurs générations. « C’est vraiment un plaisir et un honneur d’être reçu dans la maison du papa Zougna Zagamda. Je suis vraiment très ému parce que c’est pour la première fois que je vois le papa, et pour la première fois on s’assoit à côté de lui. C’est tout un honneur, un rêve pour moi qui s’est réalisé », s’est réjoui le manager d’artiste Sakandé Moustaph.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page