Musique : L’Abbé Arnaud Wangrawa lance « Croix à la victoire », son 1er album

Le dimanche 1er mai 2022, l’Abbé Arnaud Wangrawa, a officiellement présenté son 1er album baptisé « Croix à la victoire ». Riche de 10 titres, ce joyau est chanté en français, moré et anglais.

La suite après cette publicité

« Cet album est un encouragement et un soutien dans nos luttes pour le bien à la suite du Christ notre roi qui a porté sa croix et a obtenu le salut. La victoire est au bout du combat. Si avec lui nous souffrons, avec lui nous règnerons. Si avec lui nous luttons, avec lui nous vaincrons. Si avec lui nous mourons, avec lui nous revivrons« , a relaté l’abbé Arnaud Wangrawa.

« Croix à la victoire », c’est le bijou de l’abbé Arnaud Wangrawa. A travers cette œuvre, l’artiste parle de la souffrance à la gloire. « Comme l’indique le thème de l’album, de la croix à la victoire, ça parle de la croix de la souffrance, des interrogations de l’Homme jusqu’à la joie, à la suite du Christ, faire confiance à la fidélité du seigneur et à espérer la victoire« , a étayé l’auteur de l’album Croix à la victoire.


Plusieurs thématiques font la beauté de ce concentré de 10 titres. « Qu’ai-je fait » est le premier titre de l’album. A travers ce titre, il revient sur les épreuves que nous vivons au quotidien qui nous envoient souvent à s’interroger « pourquoi tant de malheurs ? Qu’ai-je fait pour mériter tout ça? ».

« Coûte que coûte ». Avec ce titre, l’artiste invite tout un chacun à rester debout sur le chemin de la sainteté et du progrès, malgré le poids de nos péchés et de nos échecs.

Pour ne citer que ces titres, l’artiste pour faire passer le message du seigneur a touché plusieurs rythmiques. Le reggae, le warba, le RNB, le zouk, l’afro beat. Car pour lui, l’inspiration vient de partout et il faut juste se laisser aller.

« Accompagner et encourager l’artiste », c’est dans cet esprit que le révérend Urbain Tiendrébéogo s’est porté garant de soutenir l’artiste. « Depuis qu’il est affecté dans notre paroisse, nous avons senti que c’est un jeune talentueux qui a beaucoup de charisme. Nous avons voulu donc l’accompagner dans ce sens et l’encourager pour qu’il puisse travailler à la sortie de son 1er album. Aujourd’hui c’est une réalité et nous ne pouvons que rendre grâce à Dieu« , s’est réjoui le révérend Urbain Tiendrébéogo.

L’album est disponible sur le marché au prix de 4.000 FCFA. Le CD d’or a été vendu à 100.000 FCFA aux enchères. Un concert dédicace a été livré aux fans qui ont effectué le déplacement.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page