29ème Journée mondiale de la liberté de presse : Le Gouvernement salue le travail des Hommes de médias

Le ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale monsieur Bassolma BAZIE a pris part, ce mardi 3 mai 2022, au Centre National de Presse Norbert ZONGO, à Ouagadougou, aux côtés d’autres membres du Gouvernement, à la célébration de la 29ème journée mondiale de la liberté de presse. Célébrée sous le thème : « Les médias burkinabè face à la révolution numérique : comment mourir pour mieux renaitre ? », l’édition 2022 a été l’occasion pour les organisateurs de marquer un arrêt pour faire l’état des lieux de la liberté de presse au Burkina Faso.

La suite après cette publicité

Le président du comité de pilotage du Centre national de presse Norbert ZONGO, monsieur Inoussa OUEDRAOGO a, dans la déclaration du 03 mai, salué le combat du ministre Bassolma BAZIE pour la défense de la liberté d’expression et de presse ; lui qui a été, selon M. OUEDRAOGO, et demeure du côté des travailleurs. Il a par la suite exhorté le Gouvernement de la Transition à poursuivre la dynamique de garantir les 24 ans de sacrifice et de lutte des peuple burkinabè et africains en faveur de la justice pour Norbert ZONGO et ses compagnons d’infortune. Pour lui, le journaliste Norbert ZONGO a été un des symboles forts de la liberté de la presse à travers le Burkina Faso et le monde entier.

Pour la ministre chargée de la Communication, madame Valérie KABORE, la Transition s’inscrit dans la dynamique de garantir la sécurité des journalistes dans l’exercice de leurs professions, de préserver le droit à l’information des publications, partant la liberté d’expression et d’opinion dans un paysage médiatique dynamique, professionnel, pluraliste et responsable. Cependant, a-t-elle rappelé, en situation de crise, il faut une communication de crise.

A cette célébration, un vibrant hommage a été rendu au juge Kassoum KAMBOU pour son combat en faveur de la justice. Le ministre Bassolma BAZIE a écrit en son honneur : « Une vie de sens est celle qui s’éteint dans la défense des valeurs ».

Plusieurs activités seront organisées à l’occasion de la célébration de cette journée, à savoir un panel, des activités sportives, le lancement du prix de la meilleure journaliste et des projections de film.

Source : DCRP/MFPTPS

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page