Mine de Perkoa : L’espoir est permis dans les heures à venir d’aller rapidement vers la chambre de refuge, selon Bassolma BAZIE

La réunion de la cellule de crise tenue ce dimanche 8 mai 2022 à Perkoa a permis de noter une évolution des travaux de recherches des huit (8) mineurs coincés dans les galeries souterraines.

La suite après cette publicité

Les opérations de pompage au cours de la journée du samedi 7 mai 2022 ont permis d’évacuer plus de 2 millions de litres d’eau des galeries abritant la chambre de refuge où se trouveraient les huit mineurs.

C’est l’une des principales informations données ce dimanche 8 mai 2022 par le Directeur général de la mine de zinc de Perkoa. Monsieur Hein FREIN a rassuré que « le dispositif d’aération de la chambre de refuge là où pourraient se trouver les travailleurs fonctionne normalement».

Toutefois, il est difficile de se prononcer avec exactitude sur l’état actuel de l’intérieur de cette chambre, souligne-t-il.

Les machines diésel de pompage d’eau sont progressivement remplacées par des stations électriques de pompage de pointe. Ces nouvelles installations ont permis en l’espace de quelques heures d’accroître les quantités d’eau évacuées.

Les travaux de curage connaissent également une évolution notable. L’espoir est donc permis dans les heures à venir d’aller rapidement vers la chambre de refuge, selon Bassolma BAZIE, ministre de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale.

Source : Le Service d’Information du Gouvernement

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page