Ouagadougou : Le « parc de la réconciliation » ou « Suka parc » fait peau neuve

L’espace le « parc de la réconciliation », ancien « Suka parc » situé dans le quartier Cité An III de Ouagadougou a rouvert ses portes depuis ce dimanche 22 mai 2022. Officiellement lancé, ce parc du Burkina Faso, entend devenir un espace ouvert non seulement aux loisirs des enfants mais aussi un espace de « tranquillité » et de détente des parents. 

La suite après cette publicité

Le « parc de la réconciliation » qui vient de faire peau neuve, entend, selon le promoteur Pierre Samne devenir un lieu ouvert aux différents jeux des enfants tout comme d’autres parcs d’ailleurs.

« Cet espace avant était délaissé, donc nous avons pensé le refaire pour permettre aux enfants de passer de temps en temps leurs temps à s’amuser. Il va fonctionner tous les jours et dans la semaine nous allons choisir deux jours spéciaux pour uniquement les enfants. Ce jour, il n’y aura pas les parents, juste les enfants. Donc nous allons miser sur la sécurité et des encadreurs pour les guider dans leurs différents jeux », a expliqué d’entrée Pierre Samne.

Au-delà de l’espace pour enfant, a-t-il indiqué, ce cadre entend également devenir un lieu de loisirs pour les parents surtout les week-ends pour éviter qu’ils se sentent obligés de quitter Ouagadougou, pour la détente.

« Les weekends on va surement permettre aux parents de sortir avec les enfants, et s’assoir, les laisser jouer. L’idée c’est de permettre aux gens de venir en famille pour passer leur temps autour des plats locaux et tous les autres plats d’ailleurs », a-t-il fait savoir.

Une initiative saluée par la plupart des parents qui étaient présents à ce top départ à l’image de Rachidatou Yanogo et Bonkoungou Apollinaire Hien. « J’ai suivi la réfection de l’espace. Cet espace est très bien quand on regarde en plein centre-ville.

Avant c’était juste le parc Bangr-Weogo, ça va donc permettre qu’on envoie les enfants un sur deux week-ends. Il y a même des innovations qui ne sont pas au parc Bangr-Weogo comme le train électrique. Les parents aussi peuvent entrer s’assoir », a salué Bonkoungou Apollinaire Hien.

Même remarque chez Rachidatou même si elle a par ailleurs eu certaines suggestions notamment sur les aspects sécuritaires des enfants qui y viendront jouer.

   Pierre Samne, nouveau locataire du parc

Il faut dire que l’espace est ouvert à tous,  tous les jours, et gratuitement. Cependant a conclu Monsieur Samne «  les deux jours dédiés aux enfants seront payants même si nous n’avons pas encore fixé un prix à cela. Au fur et à mesure nous ferons tout pour une amélioration continue de l’espace ». 

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page