Le rapport du programme d’analyse des systèmes éducatifs (PASEC 2019) présenté

Le ministère en charge de l’éducation nationale a tenu ce mardi 31 mai 2022 à Ouagadougou, la capitale burkinabè, un atelier de restitution du rapport national du programme d’analyse des systèmes éducatifs (PASEC 2019) de la conférence des ministres de l’éducation des États et gouvernements de la francophonie. 

La suite après cette publicité

Le Programme d’analyse des systèmes éducatifs (PASEC) est une évaluation standardisée comportant des tests destinés aux élèves de début et de fin de scolarité. Un autre questionnaire d’enquête est également adressé aux enseignants et aux directeurs des écoles concernées.

L’enquête couvre les domaines de langue et de mathématiques pour les élèves en début de scolarité et la compréhension de l’écrit et les mathématiques en fin de scolarité. Pour les enseignants, l’enquête concerne les domaines relatifs à la compréhension de l’écrit, aux didactiques de compréhension de l’écrit, aux mathématiques et aux didactiques des mathématiques.

Ibrahima Sanon, secrétaire général du ministère en charge de l’éducation nationale

Le secrétaire général du ministère en charge de l’éducation nationale, Ibrahima Sanon, a signalé que le Burkina Faso a depuis 2001 mis en place, un dispositif national d’évaluation des acquis scolaires.

Ibrahima Sanon a souligné que la participation du pays des Hommes intègres à l’enquête du programme d’analyse des systèmes éducatifs (PASEC), lui permet de disposer des indicateurs complémentaires sur la qualité de l’éducation et favorise une comparaison entre les élèves burkinabè et ceux des autres pays.

Des participants à l’atelier

« Comme vous le savez, la finalité de ces études est de produire des informations utiles sur l’évolution des performances des systèmes éducatifs des pays, afin d’améliorer la formulation et le suivi des politiques éducatives, au niveau national et international », a-t-il noté.

Il a révélé qu’au cours du PASEC 2019, il s’est agi de mesurer le niveau des compétences des élèves en début et en fin de scolarité primaire, en langue d’enseignement et en mathématiques. Mais aussi jauger les connaissances et compétences des enseignants du primaire en compréhension de l’écrit, en mathématiques et en didactiques de la compréhension de l’écrit et de mathématiques.

« En plus du rapport international, la production du rapport national se justifie principalement par la nécessité de contextualisation des résultats et de comparaison de ces résultats entre les régions du pays.

Ainsi, le rapport national PASEC 2019 rend compte du niveau des performances des élèves et des enseignants burkinabè dans les disciplines concernées », a-t-il dit en indiquant que le présent rapport a mis en exergue les facteurs qui influent sur les performances des élèves et des enseignants en proposant quelques pistes de réflexions et des actions en vue de relever les défis de la qualité du système éducatif burkinabè.

Ce rapport, selon Ibrahima Sanon, montre que la situation sécuritaire du pays a un impact sur la qualité des apprentissages. Cette situation commande selon lui, de prendre toutes les dispositions nécessaires avec l’ensemble des parties intervenant dans les régions à haut défi sécuritaire pour maintenir la qualité de l’enseignement dans ces zones.

Pour le coordonnateur du PASEC, Hilaire Hounkpodoté

Pour le coordonnateur du PASEC, Hilaire Hounkpodoté, l’enjeu de la qualité de l’enseignement demeure toujours un défi en Afrique subsaharienne malgré les efforts consentis par les gouvernements. C’est un enjeu que le PASEC compte relever d’ici 2030, à en croire son coordonnateur.

Il a renseigné que la situation sécuritaire a fait chuter les résultats du Burkina Faso. « Il est important de voir tous les efforts nécessaires, qu’il faut mettre en œuvre pour pouvoir relever le défi en 2024 » lors de la prochaine enquête.

Willy SAGBE

Burkina24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page