35e journée internationale de lutte contre la drogue : Un échantillon de drogue saisi et incinéré par le CNLD

Le Comité National de Lutte Contre la Drogue (CNLD), a tenu à l’occasion de la commémoration de la 35e journée internationale contre l’abus et le trafic illicite de drogue, une conférence de presse, sous le thème « Assèchement des sources de financement du terrorisme : quelle part contributive de la lutte contre la drogue ». Par la même occasion, un échantillon sur les 16,88 tonnes de drogue saisies dans le centre a été incinéré.

La suite après cette publicité

Le lien entre le terrorisme et le trafic illicite de drogue devient de plus en plus évident, selon les experts. En effet, plusieurs rapports de l’Office des Nations Unies Contre la Drogue et le Crime (ONUDC) ont révélé que le trafic de drogues constitue l’une des principales sources de financement du terrorisme.

Fort de ce constat, le Comité National de Lutte contre la Drogue  a placé  la commémoration 2022 de cette lutte contre la Drogue sous le thème « Assèchement des sources de financement du terrorisme : quelle part contributive de la lutte contre la drogue ? ».

« Ce thème est un appel à la réflexion afin d’identifier et de mettre en œuvre des actions visant à tarir les sources d’approvisionnement des groupes terroristes », annonce le colonel major, Omer Bationo, ministre en charge de la sécurité, par ailleurs président du CNLD. 

colonel major, Omer Bationo, ministre de l’administration et de la sécurité, par ailleurs président du CNLD

De ses propos, nombreux sont les efforts consentis par le gouvernement burkinabè pour couper les pieds de ce monstre qui ne cesse de grandir. Bien que cela, les moyens financiers font défaut. 58 millions de F CFA, c’est le budget dont dispose le CNLD pour mener à bien sa mission. Le président du CNLD soutient que le budget est faible et il est souhaitable de revoir le budget à la hausse.

« Il y a eu 14 tonnes de cannabis, et 2 tonnes 70 de produits prohibés »

Pour donc marquer de plus belle cette lutte, le CNLD a procédé à l’incinération d’échantillon des  16, 86 tonnes de drogue saisi dans le centre. « C’est un acte symbolique et c’est juste la saisie opérée par les services de la région du centre. Là, c’est un échantillon de ces saisies. Tout ce qui est comprimé et qui échappe au système de contrôle international est considéré comme drogue dangereuse. Il y a eu 14 tonnes de cannabis, et 2 tonnes 70 de produits prohibés », a étayé le secrétaire permanant du CNLD, Dramane Frank Elvis Compaoré. 

Pour terminer, le colonel major Omer Bationo, a invité l’ensemble de la population à accompagner le Comité National de Lutte Contre la Drogue, et les autres acteurs dans la lutte contre l’abus et le trafic illicite de drogue.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page