Lutte contre l’enrôlement des jeunes dans le terrorisme : Des étudiants reçus à la Gendarmerie de Paspanga

L’association Convergence des étudiants et stagiaires pour la promotion de l’art et de l’industrie culturelle au Burkina Faso (CSPAIC-BF) a organisé une immersion à la Gendarmerie nationale de Paspanga ce samedi 25 juin 2022 à Ouagadougou. Il s’agissait pour les étudiants d’apporter leur contribution pour lutter contre l’enrôlement des jeunes par les terroristes.

La suite après cette publicité

Une cinquantaine d’étudiants regroupés au sein de l’association la Convergence des étudiants et stagiaires pour la promotion de l’art et de l’industrie culturelle au  Burkina Faso (CSPAIC-BF) étaient à la gendarmerie de Paspanga. Pas pour s’enrôler dans l’armée nationale, mais il s’agissait d’une immersion sous le thème « Civisme et citoyenneté : quelle action menée pour lutter contre le recrutement des jeunes par les terroristes ? »

Convergence des étudiants et stagiaires pour la promotion de l’art et de l’industrie culturelle au Burkina Faso (CSPAIC-BF)

Ahmed Zaré, étudiant en troisième année de Droit à l’université Thomas Sankara de Ouagadougou et secrétaire général de l’association la CSPAIC-BF, a fait savoir que cette immersion vise à sensibiliser les étudiants sur l’enrôlement des jeunes par les terroristes.

Il faut qu’on puisse former un bloc pour stopper en fait ce type de recrutement.

« On constate que depuis quelques années, notre pays fait face à des menaces terroristes qui malheureusement endeuillent notre nation de jour en jour. Récemment, on a appris à travers les médias que des jeunes (étudiants) étaient recrutés par ces forces en vue d’accomplir leur sale besogne. Étant des jeunes et futurs cadres du pays, on s’est dit que l’on ne doit pas rester indifférents face à cette menace. Il faut qu’on puisse former un bloc pour stopper en fait ce type de recrutement », a-t-il souligné.

A l’écouter, cette immersion vise à comprendre le fonctionnement de la gendarmerie, comment se comporter face à des terroristes et qu’elle peut être la contribution des jeunes dans la lutte contre le terrorisme.

Convergence des étudiants et stagiaires pour la promotion de l’art et de l’industrie culturelle au Burkina Faso (CSPAIC-BF)
Ahmed Zaré, secrétaire général de l’association la CSPAIC-BF

Dans le cadre de l’immersion, des étudiants et des gendarmes ont eu une séance sportive suivie d’une conférence sur le thème « Civisme et citoyenneté : quelle action menée pour lutter contre le recrutement des jeunes par les terroristes ?

Cependant, des notions sur le terrorisme, le mode opératoire des terroristes, comment se comportement lors d’une attaque et comment contribuer à lutter efficacement contre le terrorisme ont été enseignés aux étudiants.

Par ailleurs, à l’issue de cette immersion, il est prévue la rédaction d’un rapport et de continuer la réflexion dans l’unique sens de vraiment freiner le terrorisme, a précisé Ahmed Zaré. En rappel, l’association Convergence des étudiants et stagiaires pour la promotion de l’art et de l’industrie culturelle au  Burkina Faso (CSPAIC-BF) a été créée en 2021.

Jules César KABORE

Burkina24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page