Allemagne : Nokia s’active pour la 6G avant les autres géants de la Tech

Alors que la 5G continue d’être déployée dans des zones urbaines et dans des zones peu denses, de nombreuses entreprises et gouvernements travaillent pour le développement de la prochaine génération 6G. La firme Nokia a annoncé le lundi 11 juillet 2022, qu’elle dirigera le projet 6G-ANNA, un projet phare financé par l’Allemagne afin d’accélérer la recherche et la normalisation de la 6G dans les prochaines années, deux ans après le projet européen Hexa-x.

La suite après cette publicité

29 entreprises, start-ups, universités, et instituts de recherche se sont associés dans le cadre du projet 6G-ANNA, financé par le ministère fédéral allemand de l’éducation et de la recherche. Cette initiative fait partie du programme 6G Plateform German et pourra composer avec 38 millions d’euros sur les trois prochaines années.

L’objectif de 6G-ANNA est de renforcer et de faire avancer l’agenda de la 6G en Allemagne et plus largement, en Europe, pour mener des activités de normalisation de la sixième génération à l’aide d’un plan élaboré sur mesure. Parmi les organismes présents, on retrouve Airbus, Ericsson, Vodafone et bien entendu Nokia, entreprise pilote du projet. Ainsi, la firme se donne deux années supplémentaires par rapport aux ambitions de Samsung, qui affirmait que la 6G pourrait arriver dès 2028.

Les travaux de Nokia s’articuleront autour de trois domaines technologiques clés : l’accès à la 6G dans tout type de zones, l’automatisation et la simplification d’utilisation du réseau et la thématique la plus centrale, à savoir la conception de l’architecture du réseau 6G de bout-en-bout.

Pour ce qui est des bandes utilisées, la 6G proposée par Nokia devrait se concentrer sur des fréquences comprises en 7 et 20 GHz pour les zones rurales, tandis que des fréquences inférieures seront exploitées pour les zones urbaines. Les fréquences comprises entre 460 et 694 MHz devraient permettre de couvrir des zones très larges comme des métropoles.

Avec ce projet, l’Allemagne et l’Europe s’immiscent un peu plus dans la course à la 6G, face à de féroces concurrents : les USA, la Chine et le Japon.

Source : Le Siècle Digital

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page