YEWA phase 2 : Environ un milliard 200 millions de F CFA au profit de 200 000 jeunes

Plan International Burkina Faso assure la mise en œuvre du projet « Autonomisation des Jeunes de l’Afrique de l’Ouest (YEWA) au Burkina Faso. Après une première phase réussie, la deuxième phase a été lancée officiellement ce mardi 12 juillet 2022 à Manga dans le Centre-Sud pour une durée de 4 ans. 

La suite après cette publicité

Plan International est une Organisation non gouvernementale humanitaire et de développement dont les actions sont centrées sur l’enfant. Pour ce faire, Plan International Burkina Faso a élaboré et met actuellement en œuvre un plan stratégique pays 2019-2023, décliné sur 03 grands programmes.

Ce sont, la santé sexuelle et reproductive et l’élimination des violences basées sur le genre, l’éducation inclusive de qualité et le développement de la petite enfance, l’autonomisation économique et l’entreprenariat des jeunes.

Issaka Congo, Directeur de la mise œuvre des programmes de Plan International Burkina Faso, représentant du représentant résident du Plan International au Burkina Faso

A entendre Issaka Congo, Directeur de la mise œuvre des programmes de Plan International Burkina Faso, représentant le représentant résident de Plan International au Burkina Faso, la 2ème phase de ce programme d’autonomisation des jeunes de l’Afrique de l’Ouest (YEWA), s’inscrit dans le dernier axe et vise l’autonomisation des jeunes et la création de conditions nécessaires, « afin que les enfants, les adolescents et les jeunes soient en sécurité et influencent la prise de décisions dans des communautés résilientes qui respectent leurs droits et offrent des opportunités égales pour tous, indépendamment de leur sexe ».

Le programme est également mis en œuvre au Benin, au Burkina Faso, au Mali, au Togo, au Kenya, au Zimbabwe, en Ethiopie et Ouganda avec le financement du Ministère des Affaires Etrangères (MFA) du Danemark.

« C’est environ un milliard 200 millions de franc CFA qui seront investis au profit de 200 000 jeunes »

Au Burkina Faso, le programme YEWA est exécuté dans les Régions du Centre-Sud, du Centre-Ouest, du Centre-Nord et de la Boucle du Mouhoun, respectivement dans les provinces du Zoundwéogo et du Bazèga, du Ziro, du Sanmatenga et des Balé. Des détails dans l’élément vidéo.

D’une durée de 4 ans (2022-2025), le Programme développe une approche holistique, transformatrice de genre et centrée sur les enfants et les jeunes, pour protéger et faire progresser leurs droits à travers le triple nexus Humanitaire-Développement-Paix.

« Il recueille continuellement des connaissances innovantes, itératives et des apprentissages pour développer et assurer une programmation et des approches et adaptatives, qui conduisent à un changement et un impact collectif dans les communautés du programme », informe Issaka Congo.

Pour cette 2 phase, c’est un montant d’environ un milliard 200 millions de franc CFA qui seront investis au profit de 200 000 jeunes. Ces jeunes bénéficiaires sont sélectionnés avec l’appui des organisations de la société civile à la base dans les communes sur des critères définis.

Ivette Nacoulma/ Sanou, Gouverneure de la région du Centre-sud

Pour Ivette Nacoulma/Sanou, gouverneure de la région du Centre-Sud, qui a présidé la cérémonie de lancement du programme YEWA, le projet vient « de toute évidence contribuer amplement à l’atteinte des Objectifs du Programme de développement Économique et Social 2019-2023, notamment son objectif de Développement  stratégique 2.4 :  promouvoir l’emploi décent et la protection sociale pour tous, particulièrement pour les jeunes et les femmes ».

Selon les différents acteurs, le programme YEWA 1 a engrangé des « acquis notables » malgré le contexte sécuritaire et sanitaire délétère.

Akim KY

 Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page