49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali : Bamako expulse le porte-parole de la MINUSMA

La junte au pouvoir au Mali a ordonné ce mercredi 20 juillet 2022, l’expulsion du porte-parole de la Mission de l’ONU au Mali (MINUSMA), lui reprochant des « informations inacceptables » sur l’affaire des 49 militaires ivoiriens détenus depuis plus d’une semaine à Bamako, selon un communiqué officiel.

La suite après cette publicité

« Le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale informe l’opinion nationale et internationale que ce jour, mercredi 20 juillet 2022, Madame Daniela KROSLAK. Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations Unies au Mali a été reçue en audience audit Ministère où il lui a été notifié la décision du Gouvernement invitant Monsieur Olivier SALGADO, Porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali ( MINUSMA) à quitter le territoire national dans un délai de 72 heures », écrit le gouvernement du Mali dans un communiqué.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page