Burkina Faso : L’ABEEC pour une revalorisation des valeurs morales et culturelles de référence

L’Association Burkinabè pour l’Émergence de l’Économie de la Culture (ABEEC), en vue d’une revalorisation des valeurs morales compte initier des panels de sensibilisation dénommés « Di-jori-diin/ retour sur les valeurs morales et culturelles de référence du Burkina Faso » du 1er août au 30 novembre 2022. L’annonce a été faite ce mardi 19 juillet 2022 à Ouagadougou.  

La suite après cette publicité

Les membres de l’Association Burkinabè pour l’Émergence de l’Économie de la Culture (ABEEC) sont partis du constat que les Burkinabè sont en perte de vitesse pour ce qui concerne certaines valeurs comme le vivre ensemble, l’intégrité, la dignité, l’hospitalité, la solidarité, le patriotisme…

Ce qui d’après eux, crée un environnement hostile qui débouche sur des dérives individuelles et collectives. « Cette dégradation progressive des valeurs a pour conséquence la détérioration continue de la cohésion sociale sans laquelle la société ne sera plus cet organisme vivant et dynamique capable de se bâtir un avenir radieux », a notifié Carole Sanhouidi, membre de l’ABEEC.

Carole Sanhouidi, membre de l'ABEEC
Carole Sanhouidi, membre de l’ABEEC

Six panels pour six régions

Ainsi, pour la sauvegarde de cette identité culturelle et la restauration de la cohésion sociale, l’ABEEC a initié le projet dénommé « Di-jori-diin/ retour sur les valeurs morales et culturelles de référence du Burkina Faso ». L’objectif du projet, selon Carole Sanhouidi, est de contribuer à la promotion des valeurs morales et culturelles de référence pour favoriser la cohésion sociale, la sécurité, la paix et le développement du Burkina Faso.

A l’en croire, le projet est prévu s’exécuter sous forme de panel. Au total, six panels sont attendus et concerneront six régions à savoir la région du centre-sud, le centre-est, le centre-ouest, le nord, les hauts-bassins et celle du centre. Et d’ajouter que la clôture interviendra dans la région du centre précisément à Ouagadougou. Le thème principal retenu pour les panels est « La valorisation des valeurs morales et culturelles de référence pour la cohésion sociale, la paix et le développement au Burkina Faso ».

Un projet à 11.000.000 FCFA

D’ailleurs, elle a indiqué qu’à l’issue des panels, s’en suivra une signature d’engagement au vivre ensemble dans la cohésion, la paix et dans le respect des règles de la société dans les six régions concernées.

D’un coût global de 11.000.000 FCFA, les membres de l’ABEEC ont lancé un appel à contribution financière pour la réalisation des panels de sensibilisation et d’éducation, gage des valeurs morales et culturelles de référence du Burkina Faso.

A noter que le lancement officiel de la cérémonie d’ouverture des panels est prévu pour le mardi 2 Août 2022 à Ouahigouya dans la région du Nord.

Aminata Catherine SANOU

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page