Don de sang : Une centaine de poches de sang attendue des agents de la Primature

Le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) à l’initiative de l’association SOS sang était au sein du Premier ministère ce jeudi 28 juillet 2022. L’ambition était de recollecter des poches de sang en cette période hivernale, synonyme de forte demande.

La suite après cette publicité

Tous les jours, le sang sauve incontestablement des vies humaines. Pour participer à cette lutte importante, les agents de la primature ont décidé de se prêter au jeu en donnant un peu de leur liquide précieux.

C’est une forte mobilisation qui a été constatée dès les premiers moments au niveau de la collecte de sang. Une mobilisation qui laisse transparaitre la volonté commune de sauver des vies.

Ferdinand Ouédraogo, directeur de cabinet du premier ministère s’est déporté sur les lieux pour constater l’engagement de ses agents. Il a saisi l’occasion pour les congratuler pour cet acte hautement patriotique, selon lui, en ne manquant pas de les encourager à poursuivre cette action.

« Cette activité de don de sang est très noble. Donner son sang aujourd’hui c’est un acte très fort et patriotique. C’est aussi une contribution à la lutte contre le terrorisme. Je les encourage à renouveler cette activité qui est vraiment salutaire pour la santé publique », s’est-il réjoui.

Ferdinand Ouédraogo
Ferdinand Ouédraogo, directeur de cabinet du premier ministère

Quant à Alice Kiba, directrice générale du Centre national de transfusion sanguine (CNTS), elle a apprécié l’engouement des locataires de la primature pour la collecte surtout en cette période ou la demande en produits sanguins est très forte. Elle a invité tout un chacun à emboiter le pas.

« Ce matin nous saluons à sa juste valeur l’engagement du Premier ministre à nous ouvrir les portes de la primature pour cette collecte de sang. Nous attendons une centaine de poches de sang. Nous remercions également le personnel qui a bien voulu accompagner en venant tendre la main pour qu’on puisse avoir le liquide précieux », a-t-elle réagi.

Notons que depuis plusieurs mois déjà, l’association SOS sang sillonne les services publics et privées à la recherche de potentiels donneurs de sang. L’association œuvre pour la promotion, et la collecte de sang au Burkina Faso.

Flora KARAMBIRI

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page