Burkina : L’ethnie et la démocratie au centre d’un colloque de haut niveau

Une série de panels de haut niveau se sont tenus ce jeudi 28 juillet 2022 à l’Université Pr Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou à l’initiative du Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) et de ses partenaires dont Diakonia et NDI.

La suite après cette publicité

Anselme Somda, chargé de programmes au CGD, a justifié le choix de la thématique centrale de ce colloque, « Ethnies et démocratie en Afrique de l’Ouest : cas du Burkina Faso », par le fait du contexte fragile actuel du Burkina Faso.

Anselme Somda.
Anselme Somda, chargé de programmes au CGD.

« Nous sommes dans un contexte de fragilité. Il y a la crise terroriste qui secoue notre pays depuis bientôt 7 ans. A l’intérieur de cette crise, la question ethnique s’est invitée. Raison pour laquelle nous avions essayé de poser la réflexion autour de l’ethnie et de la démocratie.

Mais à l’intérieur de cette problématique, il y a aussi la question de l’ethnie et de la représentation, notamment les pratiques au niveau des Hommes politiques. C’est une question qui revient de façon plus récurrente depuis les élections de 2015, qui porte atteinte aux principes de la représentativité en matière de démocratie », a-t-il avancé.

Et d’ajouter qu’« il y a aussi la question de l’ethnie et du terrorisme ». Cette problématique, dit-il, « permettra de voir quels peuvent être les motivations des groupes armés terroristes, les profils? L’idée étant de voir comment l’Etat peut adresser ces différents problèmes, notamment voir si les motivations sont légitimes ou illégitimes ».

Trois axes, trois panels

Trois axes, trois panels à raison d’un axe par panel. Ainsi s’est déroulé le présent colloque. Le premier axe a concerné « Les perspectives historiques et anthropologiques de l’ethnie : état des lieux de la question ethnique ». Pr Serge Théophile Balima, Enseignant-chercheur à la retraite et Dr Jocelyne Vokouma/Boussari, anthropologue à l’INSS/CNRST ont été les communicateurs.

Le second axe, « Ethnies et démocratie : représentations et pratiques des acteurs au Burkina Faso », a été développé par le Pr Augustin Loada, Enseignant à l’Université Thomas Sankara ; Abdoul Karim Sango, ancien ministre de la culture ; Pr Magloire Somé, Historien et Dr Boniface Somé, Sociologue.

« Ethnie et terrorisme » est le troisième axe. Il a été abordé par Dr Abdoulaye Barro, Philosophe et Philippe Sawadogo, ancien Ambassadeur.

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page