Ouagadougou : La Société Burkinabè des Filières Alimentaires (SBFA/BARAJII) assainit ses environs

La Société Burkinabè des Filières Alimentaires (SBFA/BARAJII) a organisé une journée de salubrité, le samedi 27 août 2022. Cette journée a consisté à assainir davantage leur environnement de travail.

La suite après cette publicité

La Société Burkinabè des Filières Alimentaires (SBFA/BARAJII) est une entreprise citoyenne  qui s’engage depuis des années dans les œuvres caritatives et sociales pour le bien des populations Burkinabè. Cette dynamique, toujours croissante se matérialise depuis peu par l’exécution d’activités RSE dénommées Journées de salubrité.

Cette action, en l’occurrence la journée de salubrité, consiste pour l’entreprise de marquer une halte professionnelle pendant une journée pour se consacrer entièrement à l’assainissement de certaines parties de la ville de Ouagadougou. Ce samedi 27 août 2022, les travailleurs de la SBFA n’ont pas dérogé à leur programme, malgré la pluie.

Munis de pelles, balais, brouettes, râteaux, dabas, plutôt que leurs outils de travail habituels, ils (les travailleurs de la SBFA/BARAJII) ont mené une action noble, en assainissant les coins et recoins de la ZAD. Pour s’offrir un cadre de travail sain et propre.

« Il s’agit pour nous de contribuer sainement »

« La SBFA appartient à un groupe international qui a fait de son fer de lance la responsabilité sociétale et environnementale, donc c’est vraiment dans cette lancée que nous voulons emboiter le pas à nos autorités qui ont lancé l’opération de renom mana mana. Il s’agit pour nous de contribuer sainement et humblement à la salubrité, à l’entretien de notre environnement immédiat », a expliqué d’entrée l’Administrateur Général de la Société Burkinabè des Filières Alimentaires, Christian Bernard Niamien.

« L’habitude est une seconde nature », dit-on. Pour rappel, la SBFA avait, le 30 juillet dernier, organisé une journée de salubrité dans ses locaux. Monsieur Christian Bernard Niamien soutient que c’est fort de ce bilan satisfaisant, qu’il était opportun de tenir une deuxième phase, qui sert aussi de cadre de cohésion pour le personnel.

« C’est pour nous aussi l’occasion de raffermir les liens sociaux avec notre personnel »

« On peut dire que c’est un bilan très positif, nous avons contribué humblement à relever pas mal de choses, et contribuer à la salubrité de notre environnement. C’est pour nous également l’occasion de raffermir les liens sociaux avec notre personnel, et nos différents partenaires, dans cette dynamique. Donc c’est une opération très réussie que nous sommes en train de perpétuer », indique-t-il.

Christian Bernard Niamien, administrateur général de la Société Burkinabè des Filières Alimentaire

Hien Michael est le Responsable Qualité Hygiène Sécurité Environnement à la Société Burkinabè des Filières Alimentaires. Pour lui, cette activité va en droite ligne avec leur responsabilité sociétale, donc il est de bon ton de l’accueillir les bras ouverts.

« Nous passons une grande partie de notre temps au service, qui est un premier cadre de vie pour nous, et, étant donné que nous sommes dans l’alimentaire, le cadre de vie doit être sain. Donc, nous avons accueilli favorablement cet appel de nos responsables », avance-t-il.

« On attend également que d’autres structures comme les nôtres suivent ce pas »

A travers cette action de bonne foi, l’Administrateur Général de la SBFA entend inviter les autres structures ainsi que le grand public et les consommateurs des produits de la SBFA, à emboiter le pas. « Nous attendons également que d’autres structures comme les nôtres suivent ce pas, que ce soit un mouvement fort, comme ça été le vœu pieux de nos autorités. Que nous  puissions tous ensemble contribuer à assainir notre environnement », lance Christian Bernard Niamien.

Pour terminer, il convient de renseigner que la Société Burkinabè des Filières Alimentaires a été créée depuis 2003. Elle a pour activité principale la production et la commercialisation de l’eau pure et l’eau aromatisée en sachet sous les marques Barajii et Nass’O.

Sié Frédéric KAMBOU 

Burkina 24 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page