Cadres régionaux de concertation des acteurs de l’inclusion financière : La Boucle du Mouhoun tient sa première session de l’année

Ouverture ce jeudi 15 septembre 2022 à Dédougou des travaux de la 1re session 2022 du Cadre régional de concertation des acteurs de l’inclusion financière (CRC-AIF) de la Boucle du Mouhoun, sous la présidence de Césarine Somé/Toé, représentante du Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun.   

La suite après cette publicité
Lin Hien
Lin Hien, Secrétaire permanent pour la promotion de l’inclusion financière.

Lin Hien, Secrétaire permanent pour la promotion de l’inclusion financière, a d’emblée rappelé l’importance de l’inclusion financière dans le processus de développement. « L’inclusion financière contribue fortement à la création de la valeur ajoutée et de l’emploi, à la croissance et à la répartition de la richesse », a-t-il indiqué, ajoutant que la stratégie nationale de la finance inclusive s’est fixée comme objectif, l’inclusion financière de 75% de la population adulte à l’horizon 2023.

Aussi a-t-il fait savoir que la tenue de ce présent cadre de concertation régional, est le fruit de la prise en compte, par les autorités, de l’une des recommandations formulées par le Cadre national de concertation des acteurs de l’inclusion financière au Burkina Faso (CNC-AIF/BF), notamment « l’institutionnalisation de cadres régionaux de concertation des acteurs de l’inclusion financière», à l’occasion de la session de 2021, tenue les 18 et 19 novembre 2021 à Ouagadougou.

Césarine Somé/Toé
Césarine Somé/Toé, représentante du Gouverneur de la région du Boucle du Mouhoun.

Césarine Somé/Toé, Conseillère technique, au nom du Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, s’est réjouie du choix du thème de la présente session, « Problématique de l’accès aux produits et services financiers dans le contexte sécuritaire actuel».

Invitant donc l’ensemble des participants à «des débats francs», elle leur a rappelé qu’au terme des travaux de la session, il est attendu des recommandations afin d’alimenter les échanges du cadre national de concertation des acteurs de l’inclusion financière, prévu se tenir les 13 et 14 octobre 2022.

La mise en œuvre de l’institutionnalisation des Cadres régionaux de concertation des acteurs de l’inclusion financière (CRC-AIF) est assurée par le ministère de l’économie, des finances et de la prospective à travers le Secrétariat permanent pour la promotion de l’inclusion financière avec l’appui technique et financier du Fonds d’équipement des Nations unies (UNCDF).

L’objectif global étant de mettre à la disposition des acteurs de l’inclusion financière de chaque région du Burkina Faso, un organe consultatif sur les problématiques de l’inclusion financière.

Tambi Serge Pacôme ZONGO 

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page