Organisation des concours professionnels : Bassolma Bazié galvanise les équipes

Le ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale, Bassolma Bazié, a effectué une visite à l’école nationale d’administration et de magistrature (ENAM). De cette visite, il était question d’encourager et féliciter les équipes de l’organisation et d’administration des concours directs et professionnels. 

La suite après cette publicité

« Comme on le dit toujours, dans tout pays, la première ressource, la ressource critique c’est la ressource humaine. Si vous voulez une administration efficace cela suppose que vous avez réuni les moyens de sélectionner les Burkinabè qui ont les capacités intellectuelles nécessaires de leur poste.

Et pour pouvoir le faire, il faut d’abord disposer de ressources humaines moralement acceptables capables de s’assumer dans le choix des sujets, dans la surveillance des sujets, dans l’administration des sujets, dans la correction des sujets et aussi dans les délibérations », introduit Bassolma Bazié, ministre de la fonction publique, du travail et de la protection sociale.

Pour donc s’assurer que les ressources humaines sont de bonne qualité, le patron du département de la fonction publique a jugé opportun de prendre langue avec les organisateurs des concours. De son constat, il repart satisfait au vu des dispositifs mis en place.

« Je suis hautement rassuré parce que les ressources humaines qui sont déployées ici. C’est sur la base d’abord de leurs compétences, de leurs niveaux de moralité et de la confiance que nous avons dévolu en eux », s’est-il réjoui.

« ça nous va droit au cœur que le premier responsable du département vienne de nuit constater ce que nous faisons ici »

Cette visite nocturne vient réconforter les équipes qui sont au charbon pour le bon déroulement des choses, à en croire Bertrand Kpoda, chargé de mission du ministre de la fonction publique, par ailleurs chargé de la gestion des items des concours de la fonction publique.

« On est réconforté, parce que quand vous êtes en train de travailler dans cet environnement et que les premiers responsables vous appuient, en ce moment tout le monde comprend que c’est quelque chose d’intérêt national… ; ça nous va droit au cœur que le premier responsable du département de nuit vienne constater ce que nous faisons ici », s’est-il réjoui.

Bertrand Kpoda

Le ministre en charge de la fonction publique a tenu à remercier le chef de l’Etat et le Premier ministre pour les efforts qu’ils ont consentis pour la réalisation des concours au compte de l’année 2022. De ses dires, dans les années antérieures, l’organisation des concours commençait en décembre mais cette année, les préparatifs ont commencé en avril.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page