La 3ème édition de la Journée Internationale de l’Identité (ID- Days) célébrée à Koudougou

L’Office National d’Identification (ONI) a célébré la 3ème édition de la Journée Internationale de l’Identité (ID- Days) le vendredi 16 septembre 2022 à Koudougou. Les mérites des acteurs de l’identification ont été reconnus et célébrés par les autorités du pays. 

La suite après cette publicité

L’Office National d’Identification a initié du 12 au 16 septembre 2022, une série d’activités entrant dans le cadre de la commémoration de la journée internationale de l’identité. Parmi d’autres, on peut citer des opérations spéciales de délivrance accélérée de CNIB.

Elles ont concerné la ville de Koudougou et les localités de Bama, Karangasso Vigué et Péni dans la province du Houet, de Ouarkoye, Tchériba et Safané dans le Mouhoun, de Bouroum-Bouroum, Périgban et Kampti dans la province du Poni et enfin, Gombousgou centre, Médiga et Goyenga dans la province du Zoundwéogo, selon Sié Tiéfi Dabiré, directeur général de l’ONI.

Ces opérations ont permis d’enrôler à la date du 15 septembre 2022, un total de 4819 demandeurs de CNIB soit : 2929 à Koudougou ; 493 à Gonbousgou Médiga et Goyenga ; 457 à Bama, Karangasso Vigué et Péni ; 703 à Ouarkoye, Tchériba et Safané ; 237 à Bouroum-Bouroum, Périgban et Kampti », a cité le Dg de l’ONI.

Du rapport de synthèse des discussions autour du thème central lors du panel tenu le 15 septembre avec les acteurs de la chaîne de l’identification, sortent quatre recommandations : La fusion de l’État civil et l’identification au Burkina Faso ; La mise en place de l’identifiant unique de la personne au Burkina Faso ; L’institution de la carte d’identité pour mineur, La délivrance des cartes nationales d’identité burkinabè aux citoyens dans un délai réduit. 

Pour le Colonel-Major Omer Bationo, Ministre de l’Administration Territoriale de la Décentralisation et de la Sécurité, il dit avoir pris bonne note de ces recommandations des acteurs. « La préoccupation de tous demeure bien évidemment la crise sécuritaire que connait notre pays avec ses corollaires de personnes déplacées internes, de destruction de centres d’état civil et de leurs archives, de perte de documents d’identité, d’inaccessibilité de certaines localités, de la baisse de la production des Cartes Nationales d’Identité Burkinabè (CNIB).

De ce fait, il apparait de nombreux défis sécuritaires que l’identification est à même d’impacter positivement leur résolution. De concert avec les acteurs, mon département organise cette édition 2022 en vue de parvenir à une synergie d’actions entre l’état civil et l’identification de sorte à contribuer efficacement dans la lutte contre l’insécurité dans notre pays », a indiqué le ministre.

 Le Colonel-Major Omer Bationo, Ministre de l’Administration Territoriale

L’ID Days 2022 est célébré sous le thème « Continuum état civil et identification : facteur de lutte contre l’insécurité au Burkina Faso ». Des acteurs de l’identité ont vu leurs mérites reconnus par les autorités à travers des trophées et attestation de reconnaissance.

Akim KY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page