Santé : 300 patients atteints de la cataracte reçoivent des soins

L’association pour la Bienveillance Humanitaire a tenu une campagne de chirurgie de la cataracte, ce vendredi 30 septembre 2022, au centre médical de Saaba. 300 patients seront reçus lors de cette campagne. 

La suite après cette publicité

« La cataracte est une pathologie de l’œil qui se traduit par une opacification d’une des parties transparentes de l’œil, qu’on appelle le cristallin. Si cette partie s’opacifie, ça peut aller jusqu’à la cécité si rien n’est fait », définit d’entrée le Dr Ousmane Sanfo, docteur médecin ophtalmologique.

Dr Ousmane Sanfo, docteur médecin ophtalmologique

Cette pathologie se présente sous diverses formes, a-t-il déclaré. « Il y a des cataractes qui sont provoquées par des maladies générales, en ce moment si on fait la prévention vis-à-vis de cette maladie, vous pouvez ne pas attraper la cataracte.  

Mais, quand il s’agit de la cataracte due à la vieillesse, si vous prenez de l’âge, il faut vous attendre à cela. Il y a des cataractes congénitale, des enfants qui naissent avec la cataracte, parce que quand la maman était en grossesse, elle a contracté une maladie et la maladie a créé cette apparition de la cataracte », renseigne Dr Ousmane Sanfo.

« On a recensé 300 personnes pour faire les opérations »

C’est au regard du caractère nocif de la cataracte que l’association pour la Bienveillance Humanitaire a trouvé judicieux d’organiser cette campagne de chirurgie à l’endroit des personnes touchées. « Aujourd’hui nous sommes ici pour une campagne gratuite de la caractère.

On a recensé 300 personnes pour faire les opérations et donner la vue à ces différentes personnes, et leur donner encore plus de sourire dans la vie », révèle Wendyame David Brice Tassembedo, agent de suivi de l’association pour la Bienveillance Humanitaire.

Le Docteur Ousmane Sanfo accueille cette campagne de vive voix. Au su de l’accroissement de cette pathologie, il remercie le ministère de la santé qui ne se fait pas prier pour accompagner d’éventuelles campagnes.

« C’est un problème préoccupant, ca préoccupe à tel point que le ministère est de fois débordé malgré la bonne volonté, c’est pour cela que le ministère est très attentif aux sollicitations des partenaires qui veulent aider les patients. C’est bien, je lance mes remerciements aux premiers responsables du ministère de la santé qui ont permis la tenue de cette activité », s’exprime-t-il.

Des patients atteints de la cataracte attendent des soins

Cette campagne se tient au centre médical de la commune rurale de Saaba. Elle s’étendra jusqu’à ce que les 300 personnes soient opérées.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page