Rentrée des classes : Une enseignante trouve la mort par noyade au Kénédougou (AIB)

publicite

Une enseignante de la circonscription d’Education de Base de Morolaba meurt noyée le 4 octobre 2022 pendant qu’elle se rendait à son poste à Niamberla, à peu près de 150 km de Orodara dans la province du Kénédougou.

La suite après cette publicité

C’est la rentrée des classes et comme tout éducateur, une enseignante de la circonscription d’Education de Base de Morolaba (135 km de Orodara) qui prenait la route pour se rendre à son lieu de travail à l’école A de Niamberla, va trouver la mort suite à une noyade.

Elle était accompagnée de ses enfants et de son époux, lui-même enseignant dans une autre école. C’est au village de Zanfara aux alentours de 15 heures, que la famille s’est retrouvée devant un pont de fortune, inondé d’eau ce jour.

Le couple face à la situation a fait embarquer en premier leurs effets, les motos et les enfants sur une pirogue pour traverser. Ultérieurement, les parents ont décidé de franchir le pont à pied sans emprunter une pirogue.

C’est donc pendant la traversée que la victime, sac au dos, aurait glissé et tombée dans l’eau avant que l’eau ne l’emporte. Immédiatement, des recherches ont été menées par la population mais sans succès. C’est alors, le lendemain, 05 octobre vers 13 heures que le corps sans vie de la femme a été dépêché. Selon une source proche de la famille de la défunte, la dame en question a célébré son mariage en début septembre 2022.

Synthèse de Micheline OUEDRAOGO (Stagiaire)

Burkina 24

Source : Agence d’information du Burkina (AIB) 

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page