Tchad : Des morts dans des manifestations contre la prolongation de la Transition

Ce jeudi 20 octobre 2022 au Tchad, des manifestants ont manifesté contre la prolongation du mandant de la transition.

La suite après cette publicité

Tôt dans la matinée de ce jeudi 20 octobre 2022, des fusillades ont été entendues à Ndjamena, dans la capitale politique du Tchad. A l’aide des pneus et tout autre objet, des manifestants tentent d’empêcher la circulation dans la ville.

Manifestation ce jeudi 20 octobre 2022

Les manifestants demandent la démission du gouvernement et le départ des forces armées étrangères. Certains ont été réprimés par des tirs à balle réelle. Des médias tchadiens dénombrent une trentaine de morts dont celle d’un journaliste et des blessés, en début d’après-midi.

En rappel, c’est suite notamment à l’appel de l’opposant Succès Masra et de la la coalition Wakit Tamma que des manifestants sont en train de protester contre la prolongation de la transition, selon Tchad Infos.

Ce jeudi 20 octobre 2022 marque la fin des 18 mois de transition décrétés par le conseil militaire après la mort de Idriss Deby en avril 2021. Cependant le dialogue national accorde deux ans de plus de transition à l’actuel président de la transition Mahamat Idriss Deby. Des partis politiques et des organisations de la société civile ont appelé à manifester.

La France a « condamné » à travers un communiqué du ministère des Affaires étrangères ce jeudi les violences opposant police et manifestants à N’Djamena, où des centaines de personnes sont réunies contre le maintien au pouvoir du président Mahamat Idriss Déby Itno.

 

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page