Mondial 2022 : La FIFA veut exiger un examen médical avant le début des phases finales

publicite

À quelques jours du démarrage du Mondial 2022 au Qatar, la FIFA a pris une énorme décision à l’endroit de toutes les sélections qui prendront part à la compétition. En effet pour la FIFA, toutes les Fédérations devraient garantir et confirmer à la FIFA que leurs joueurs ont subi un examen médical avant le début de la phase finale afin d’éviter d’éventuels désagréments sur les pelouses.

La suite après cette publicité

Selon le quotidien Mundo Deportivo ce jeudi 10 novembre 2022, afin de pouvoir détecter les problèmes cardiaques ou les facteurs de risque pouvant entraîner un arrêt cardio-respiratoire pendant les matchs de la phase finale, ainsi que pour protéger la santé des joueurs, les fédérations participant à la prochaine Coupe du Monde au Qatar doivent garantir et confirmer à la FIFA que leurs joueurs ont subi un examen médical avant le début de la phase finale. Il s’agit d’une condition préalable avant le coup d’envoi de la Coupe du monde.

Par ailleurs, la FIFA elle-même fournira aux fédérations participantes le formulaire d’évaluation correspondant, qu’elles devront communiquer par le biais du formulaire qui a été envoyé et où elles essaieront de recueillir toutes les variables possibles afin d’avoir une évaluation médicale détaillée.

D’autre part, comme l’instance faîtière du football mondial l’a communiqué aux 32 sélections participantes au Mondial 2022, le règlement du tournoi détaille la manière d’agir si un cas de commotion cérébrale se produit pendant un match. En effet, si un joueur est suspecté d’avoir subi une commotion cérébrale pendant un match, le médecin de l’équipe doit l’examiner conformément aux protocoles définis dans le Manuel de médecine d’urgence dans le football de la FIFA.

En rappel le joueur  Danois Christian Eriksen s’était effondré lors d’un match de l’Euro 2020 ; une chose que la FIFA veut visiblement prévenir.

Abdoul Gani BARRY 

Burkina 24 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page